jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 – « Je suis inquiet pour ma famille » confie un jeune présent à la soirée du Piment rouge

Publié le

Les personnes présentes à la soirée du 31 juillet au Piment rouge sont invitées à se faire dépister. Un drive à été mis en place à l'institut Malardé.

Publié le 09/08/2020 à 9:30 - Mise à jour le 11/08/2020 à 12:39
Lecture 2 minutes

Les personnes présentes à la soirée du 31 juillet au Piment rouge sont invitées à se faire dépister. Un drive à été mis en place à l'institut Malardé.

Ce samedi un appel a été lancé sur les réseaux et sur l’antenne de nos confrères de Polynésie la 1ère demandant aux personnes présentes à la soirée du 31 juillet au restaurant Le Piment rouge, de contacter l’institut Malardé. Une personne testée positive au covid-19 s’étant rendue à cette soirée, à laquelle plus d’une centaine d’autres ont assisté sans application des gestes barrières comme le montre une vidéo depuis supprimée des réseaux sociaux.

Le gérant du restaurant a publié un post sur Facebook expliquant qu’il était en contact avec le ministre de la Santé :

BonjourJe suis le gérant du piment rougeVous avez certainement eu des infos concernant notre soirée de vendredi 31/07,…

Posted by Au Piment Rouge on Saturday, August 8, 2020

Ce dimanche, le gérant explique dans un nouveau post, la marche à suivre pour les personnes qui se sont rendues à cette soirée :

BonjourVoici la marche à suivre pour ceux présent à la soirée du 31: – principe de precaution = dépistage pour les…

Posted by Au Piment Rouge on Sunday, August 9, 2020

« Le ministère de la Santé nous a demandé de monter un drive pour qu’on puisse accueillir ces personnes », confirme le directeur de l’ILM Hervé Varet, en interview. « On est sur une base d’une centaine de personnes qu’on va prélever aujourd’hui. (…) Il y a eu une personne diagnostiquée positive sur le Piment rouge (…) On fait ce qu’il faut c’est -à-dire qu’on va tester tout le monde (…) On considère que ça peut générer un cluster (…) »

« On considère que ça peut générer un cluster »

Hervé Varet, directeur de l’ILM

Dès la connaissance du cas positif de covid-19, le patron du restaurant a été contacté afin qu’il puisse prévenir les personnes présentes à l’événement : « On lui a demandé s’il avait la liste des personnes présentes pour qu’il fasse un appel aux gens qui étaient présents. Nous ne la connaissions pas cette liste. Dès lors qu’ils ont été en mesure d’avoir la liste, ils nous l’ont communiquée et nous bien évidemment, nous avons appelé chacun. »

« Ma mère est fragile du coeur, je m’en suis approchée (…) Je suis inquiet pour ma famille »

Temoana, participant à la soirée du 31 juillet

Temoana était présent à cette soirée : « C’est une amie proche qui m’a dit de venir faire le test parce qu’on aurait trouvé des cas de covid (…) Une semaine s’est écoulée. Il y a beaucoup de gens qui ont été en contact avec plein de gens : leur famille, leurs amis. Personnellement, je suis allé m’occuper de ma grand-mère à la Presqu’île, je m’en suis approché donc ça m’inquiète beaucoup. (…) Moi j’étais vers 21 heures au Piment Rouge et je suis parti vers minuit. Ensuite je suis allé au Morrison.(…) Ma mère est fragile du coeur, je m’en suis approchée (…) Je suis inquiet pour ma famille »

En attendant les résultats des tests, les personnes concernées sont invitées à porter un masque et à respecter les gestes barrières.

Par ailleurs, des cas auraient été confirmés chez des joueurs de rugby. La Fédération polynésienne a annoncé ce dimanche la suspension des compétitions par précaution.

Dans une garderie de Punaauia, une petite fille de moins de trois ans a également été testée positive au Covid-19. Elle est confinée chez elle. La garderie restera toutefois ouverte, selon les consignes de la veille sanitaire.

infos coronavirus