mercredi 25 novembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : 800 masques pour les élèves de Rikitea

Publié le

Bien que l’archipel des Gambier ne compte à ce jour aucun cas de Covid-19, la municipalité prend les devants. Avec les associations de l’île et des bénévoles, les élus ont commandé la confection de masques en faveur des scolaires.

Publié le 05/09/2020 à 12:13 - Mise à jour le 06/09/2020 à 15:08
Lecture 2 minutes

Bien que l’archipel des Gambier ne compte à ce jour aucun cas de Covid-19, la municipalité prend les devants. Avec les associations de l’île et des bénévoles, les élus ont commandé la confection de masques en faveur des scolaires.

Avec la crise sanitaire qui affecte le fenua, la commune des Gambier est encore à l’heure actuelle épargnée par la Covid-19. Cependant, elle a décidé de jouer la carte de la prévention et de la sensibilisation aux gestes barrières en offrant des masques en tissu à tous les élèves des établissements scolaires.

« J’ai réuni les différents comités et associations que la mairie subventionne, afin de leur demander de commander et de financer les quelques rouleaux de tissus qui étaient nécessaires à la confection des masques. Suite à ça, nous avons fait un appel sur les réseaux sociaux aux mamans bénévoles pour confectionner les masques. Et je tiens d’ailleurs à les remercier parce qu’elles étaient nombreuses à venir me voir pour me demander les masques les tissus. Et c’est donc ça qui a fait qu’aujourd’hui, on est prêt » explique Teva Teapiki, adjoint au maire de Rikitea.

Six mères de familles ont décidé de tendre la main et ont confectionné 800 masques en faveur des élèves de l’île. « Chaque maman a cousu de chez elle, et elle a fait son maximum » nous dit Maria Paeamara, bénévole.

Mardi, les initiateurs de l’opération ont remis les masques aux dirigeants du collège Saint Raphaël et de l’école primaire et maternelle Maputeoa. « Je pense qu’on va déjà distribuer un masque à chacun des élèves, on a eu 280, et on en garde quelques-uns car souvent des élèves viennent et oublient leur masque, donc plutôt que de les faire retourner chez eux, on leur en donne un directement de notre stock » déclare Anie Peterano, directeur du collège.

« Il faut qu’on protège nos enfants. On leur apprend les gestes barrières à l’école, on se lave les mains tout le temps… On n’a pas assez de points d’eau car l’école est en reconstruction, mais on fait avec ceux qu’on a. Et la mairie participe beaucoup à ce que les enfants puissent être protégés contre le Covid-19 » ajoute Joséphine Labbeyie, directrice de l’école primaire et maternelle Maputeoa, qui a bénéficié de 450 masques.

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.