mercredi 30 septembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : des cuisiniers bloqués en Chine, des restaurateurs du fenua en difficulté

Publié le

Les secteurs de la perle et de l'aérien ne sont pas les seuls à être mis en difficulté par le coronavirus. Celui de l'alimentation souffre également. Si les importateurs et grossistes se disent légèrement touchés, certains restaurateurs tournent au ralenti et d'autres ont été contraints de cesser leur activité depuis les mesures prises par le gouvernement afin d'empêcher l'arrivée du Covid-19.

Publié le 25/02/2020 à 17:26 - Mise à jour le 26/02/2020 à 17:56
Lecture 2 minutes

Les secteurs de la perle et de l'aérien ne sont pas les seuls à être mis en difficulté par le coronavirus. Celui de l'alimentation souffre également. Si les importateurs et grossistes se disent légèrement touchés, certains restaurateurs tournent au ralenti et d'autres ont été contraints de cesser leur activité depuis les mesures prises par le gouvernement afin d'empêcher l'arrivée du Covid-19.

Depuis la suspension temporaire des autorisations de travail en Polynésie accordées aux ressortissants étrangers en provenance de Chine ou y ayant séjourné depuis le 30 janvier 2020, décidée par le Pays, certains restaurateurs du fenua voient leurs cuisiniers bloqués en Chine. Aujourd’hui, ils ne peuvent plus travailler.

« Aujourd’hui c’est un problème parce que ces restaurants, pour certains d’entre eux, ne peuvent plus fonctionner parce qu’ils n’ont plus de cuisiniers, explique Maxime Antoine-Michard, le président du syndicat des restaurateurs. Ce sont principalement des cuisiniers qui sont rentrés en Chine voir leur famille. Dans les restaurants dans lesquels les cuisines ne fonctionnent pas, il n’y a pas d’activité du tout, donc pas de client. Par contre ces restaurants-là ont des serveurs, du personnel de salle qui lui se retrouve un peu au chômage technique involontairement, puisque ce n’est pas de leur fait. »

Pour tenter de trouver une solution, le syndicat des restaurateurs demande à rencontrer le ministère de la Santé. A ce jour, il enregistre une quinzaine de restaurants en situation difficile.

« Ce qu’on a prévu de faire, c’est de rencontrer le ministère de la Santé pour pouvoir présenter les différents cas de figure de notre secteur et éventuellement, le cas échéant, trouver des solutions au cas par cas en fonction des situations, poursuit Maxime Antoine-Michard. Je tiens à préciser qu’on ne discute pas le bien-fondé des mesures qui ont été prises. On comprend parfaitement pourquoi ces mesures de protection ont été prises. Néanmoins, on souhaiterait alerter le gouvernement sur les conséquences que ces décisions ont eu, de l’impact de ces décisions sur l’économie et notamment sur le secteur de la restauration. »

De leur côté, les importateurs grossistes alimentaires ont anticipé les problèmes d’approvisionnement en renforçant leurs stocks de marchandises. Ces dernières semaines, ils ont subi un léger ralentissement de livraison de certaines marchandises.

« Au niveau fret maritime il n’y a pas de souci. Les navires partent bien, la marchandise part bien, donc il n’y a pas de souci. Il y a juste un petit ralentissement au niveau de la production des usines là-bas », indique Bruno Siu, un importateur grossiste en produits alimentaires.

Face à l’évolution de l’épidémie du coronavirus, les importateurs grossistes alimentaires restent vigilants. Ils n’excluent pas d’autres pistes d’approvisionnement.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV