mercredi 24 février 2021
A VOIR

|

Confinement : une attestation spéciale pour les personnes en situation de handicap

Publié le

Lundi, le haut-commissariat de la République en Polynésie française a mis en ligne une attestation de déplacement spécifique aux personnes en situation de handicap. L’objectif : leur proposer un confinement adapté.

Publié le 08/04/2020 à 10:22 - Mise à jour le 08/04/2020 à 15:49
Lecture 2 minutes

Lundi, le haut-commissariat de la République en Polynésie française a mis en ligne une attestation de déplacement spécifique aux personnes en situation de handicap. L’objectif : leur proposer un confinement adapté.

En Polynésie, 17 000 personnes -soit 6% de la population- seraient atteintes d’un handicap. Mais en pleine période de confinement liée au Covid-19, la situation de certains d’entre eux, et notamment des plus jeunes, pose problème. Lundi, le haut-commissariat à donc décidé de s’adapter en revoyant à la baisse les restrictions les concernant.

« Elle permet, par rapport aux sorties, de ne plus se limiter à une heure ou un kilomètre, mais de pouvoir chercher un espace vert qui est peut-être situé plus loin, parce qu’on n’a pas tous des espaces verts à proximité. Certains vivent en appartement, ou d’autres dans des lieux moins exposés aux espaces verts. Cela permet aux familles de ne plus avoir cette contrainte » explique Caroline Bravi, présidente de l’association Entre deux mondes.

Et le résultat a été quasi-immédiat sur Julian, 7 ans, atteint d’autisme. Dès mardi, il a pu, et pour la toute première fois depuis deux semaines, retrouver un contact avec l’extérieur. Un véritable bol d’air pour ce garçon mais également ses parents : « Cela permet de limiter les crises, parce que quand ils sont enfermés, ils s’ennuient et donc ils sont plus sujets à des énervements. Cela leur permet de pouvoir s’aérer et de garder un lien avec l’extérieur, de se reconnecter à la nature ou de revoir autre chose que le quotidien et le contexte familial ».

L’arrêt des soins ajouté à la coupure sociale lié au confinement peut s’avérer très compliqué à gérer. Il peut même perturber l’enfant comme nous l’explique Roata Forgier, maman d’une jeune fille atteinte d’autisme : « J’ai lu sur les réseaux sociaux que certains avaient l’impression d’être pris en otage parce qu’ils sont confinés, mais eux, ils sont ‘ordinaires’… Alors, imaginez ces enfants qui souffrent d’autisme, cela peut être lourd pour eux ».

L’attestation exceptionnelle doit être fournie avec une pièce d’identité et un justificatif prouvant le handicap de la personne.

infos coronavirus