vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Comment sortir les jeunes de la délinquance ?

Publié le

Publié le 21/02/2018 à 16:44 - Mise à jour le 21/02/2018 à 16:44
Lecture 2 minutes

Difficile, parfois, de sortir du tourbillon de la délinquance. En Polynésie, un tiers des vols et plus de 10% des violences sont commises par des jeunes de moins de 18 ans.

Pour aider ces jeunes à sortir de la délinquance et réussir leur vie, les affaires sociales leurs proposent une alternative à la prison ou à la rue. C’est le cas de John*, originaire de Tipaerui à Papeete.

Son passé de repris de justice est derrière lui, tout comme ses difficultés avec l’école et sa famille. Il y a deux ans, grâce à l’aide des services sociaux, ses parents ont choisi de l’envoyer étudier dans une famille d’accueil à Rurutu, l’ile de leurs origines.

Une façon de l’éloigner de ses mauvaises fréquentations et de l’aider à se construire un avenir. Heiata Bouchet, éducatrice spécialisée aux affaires sociales, souligne :

« Quand on se retrouve dans des difficultés familiales, souvent on peut être perturbé par toutes les difficultés qui nous arrivent. A ce moment-là, se reconstruire, pouvoir s’identifier à d’autres personnes, ça peut apporter un plus pour un jeune et lui donner de la motivation pour réaliser ses rêves et une bonne scolarité. »

Aujourd’hui, John étudie l’agriculture à la Maison familiale rurale (MFR) de Rurutu. Et une semaine sur deux, il travaille dans les champs de la famille qui l’héberge.

A la fin de l’année, John passera son CAP. Son souhait est de continuer à travailler la terre. Lui qui a grandi dans le quartier de Tipaerui donne un nouveau sens à sa vie.

« Ce que je veux dire aux jeunes, c’est qu’il faut qu’ils reviennent ici dans leur île. Tu as plein de trucs à faire. Tu bouges. Je suis heureux aujourd’hui. »

En Polynésie, une vingtaine de jeunes sont installés dans les îles par les affaires sociales, dans les MFR ou en Centre d’éducation au développement (CED). Dans la grande majorité des cas, ce changement de vie est un succès.

 

Rédaction web avec Narii Tokoragi et Tamara Sentis 

Le reportage de Narii Tokoragi

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.