mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Code de l’énergie : feu vert de l’Autorité polynésienne de la concurrence

Publié le

Publié le 15/08/2018 à 12:32 - Mise à jour le 15/08/2018 à 12:32
Lecture 2 minutes

“Oui mais”, dit l’Autorité polynésienne de la concurrence au Pays sur son projet de loi de code de l’énergie. Ce jeudi, l’APC a rendu public son avis. Dans ce document d’une page, l’autorité explique : “Le projet de code de l’énergie concrétise et prolonge un ensemble de préconisations convergentes et consensuelles reprises dans le schéma directeur 2015-2030.”

Pour l’APC, le texte soumis par le président de la Polynésie française consolide et met à jour une réglementation dans son ensemble. Il participe à rendre plus “clair, lisible et prévisible” le secteur de l’énergie pour les acteurs concernés.

Ce code de l’énergie doit permettre de renforcer la position et les pouvoirs de la Tep, transporteur d’énergie. Chose à laquelle l’APC affiche son soutien. “L’Autorité estime cependant que la fonction d’acheteur unique qui ne lui est pas assignée dans le projet soumis, est une question qui doit être examinée de manière approfondie afin de bien cerner les contours, modalités et délais de cette évolution qui est nécessaire.”

Selon l’autorité, cette fonction doit permettre à l’ouverture des marchés de production et de distribution. Pour atteindre ce but, l’APC affirme qu’EDT doit céder les parts qu’elle détient dans cette entreprise.

Favorable en grand partie au projet de loi, l’APC préconise quelques améliorations. L’Autorité incite le gouvernement à compléter et renforcer la régulation sectorielle via, entre autres, la création d’un observatoire polynésien de l’énergie. 
 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction