lundi 27 septembre 2021
A VOIR

|

Centre d’hébergement : où iront les Polynésiens après la quatorzaine ?

Publié le

Une centaine de personnes (résidents et touristes) souhaitent désormais rentrer chez elles, après avoir cohabité le temps de la quatorzaine. Mais toutes ne pourront pas retrouver leurs proches tout de suite. Nous avons pu nous rendre au centre d’hébergement de Outumaoro où la patience est le maître-mot pour faire face à la situation.

Publié le 02/04/2020 à 15:44 - Mise à jour le 03/04/2020 à 9:07
Lecture 2 minutes

Une centaine de personnes (résidents et touristes) souhaitent désormais rentrer chez elles, après avoir cohabité le temps de la quatorzaine. Mais toutes ne pourront pas retrouver leurs proches tout de suite. Nous avons pu nous rendre au centre d’hébergement de Outumaoro où la patience est le maître-mot pour faire face à la situation.

Jeudi matin : les grilles d’accès au site d’hébergement de Outumaoro s’ouvrent. Les autorités nous accordent un feu vert minuté. Dans ces logements étudiants, 70 résidents polynésiens cohabitent depuis qu’ils ont été placés en quatorzaine. Demain, ce sera officiellement la fin de cette période de quarantaine stricte. Mais certains s’interrogent : comment et quand pourront-ils rentrer chez eux, dans les îles ?

“On a entendu dire que le territoire aidait les entreprises, et c’est bien ! Mais nous, quand on demande à rentrer, c’est pas de l’économie, ce sont des être humains qui demandent à rentrer chez eux, on a besoin de retrouver nos familles” explique Josiah Bordes de Raiatea.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La fin de la quatorzaine est un soulagement. Les habitants de Tahiti et Moorea seront les premiers a retrouver leurs proches vendredi ou dans les prochains jours. Pour les habitants des îles Sous-le-Vent, des Tuamotu et des Marquises, il faut encore faire preuve de patience.

“Si on a la possibilité, ceux de Tahiti rentreront demain, ceux de Moorea seront certainement rapatriés chez eux. Pour ceux des îles, nous essaierons de les grouper pour les rapatrier, mais pour le moment on prévoit un autre endroit pour les accueillir et les sortir de cette zone de quatorzaine” déclare Maratai Teihotaata, coordinateur des centres d’hébergement.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Apres cette quatorzaine, tous seront soumis aux règles du confinement en vigueur. La bonne entente entre ces résidents ne gomme cependant pas l’impatience de certains. “On ne veut pas d’autre solution. Air Tahiti appartient au peuple, et c’est ce peuple qui a besoin et qui en parle, on a besoin de rentrer chez nous” confie Josiah.

Un accompagnement psychologique est mis en place sur chaque site : “Ils sont suivis pour expliquer pourquoi ils ne rentrent pas chez eux. Il faut faire comprendre que c’est aussi pour que le virus ne circule pas” précise le coordinateur des centres d’hébergement.

Dans le centre, 32 touristes attendent également une solution pour rejoindre leur pays d’origine. Avec la fermeture des frontières, ils ne se savent pas combien de temps ils resteront encore en Polynésie. Certains ont même appris le décès d’un parent en métropole.

Rédigé par

infos coronavirus