lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Bora Bora : ils pêchent un espadon de plus de 300 kg

Publié le

Pêche exceptionnelle pour un couple de Bora Bora. S'il ne s'agit pas de leur premier "big mama", l'espadon pêché vendredi faisait pas moins de 300 kg...

Publié le 18/10/2020 à 13:52 - Mise à jour le 19/10/2020 à 9:47
Lecture < 1 min.

Pêche exceptionnelle pour un couple de Bora Bora. S'il ne s'agit pas de leur premier "big mama", l'espadon pêché vendredi faisait pas moins de 300 kg...

Vendredi vers 18 heures, un couple de pêcheurs a réalisé une prise exceptionnelle à seulement 500 mètres du rivage. « On était en train de revenir et (…) à 500 mètres du récif » ça a mordu, raconte Hihiura Tetuanui.
« On a cru que c’était un petit et quand on l’a vu sauter on s’est dit ‘ah non ce n’est pas un petit’ ! On a demandé à mon beau-père de venir nous aider. Je pense que Jackson et moi on aurait pas pu le remonter »

Hihiura Tetuanui pêche depuis seulement 3 ans au large. Son mari Jackson, quant à lui, pêche avec son père Pascal depuis tout petit.

On voit peu de femmes pratiquer la pêche, mais Hihiura est une vraie passionnée : « C’est un bon métier. C’est vraiment une passion que j’ai eu. (…) Quand je vois les gros poissons, je suis excitée, il y a de l’adrénaline. C’est top la sensation (…) Il faut vraiment être patient, surtout quand ça ne mord pas vite. »

Dans le ventre de l’espadon, les pêcheurs ont découvert un autre poisson « toheveri ».

Leur bateau, le Jah Love 2, a été inauguré la semaine dernière avec une autre prise. « Ça fait une semaine qu’on l’a mis à l’eau. On a commencé à aller pêcher avec mardi. On a eu un haura de 70-80kg le premier jour où on l’a mis à l’eau pour aller au large. »

Une fois le poisson nettoyé et découpé, ses morceaux ont été distribués à la famille et vendus à la population de Bora Bora.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.