vendredi 23 avril 2021
A VOIR

|

Bientôt des œufs labellisés selon le type d’élevage des poules pondeuses

Publié le

Pour permettre l’émergence de nouveaux projets d’élevages, le Conseil des ministres a adopté un arrêté définissant différents types d’élevage de poules pondeuses : poules élevées "en cage", "au sol", "en plein air".

Publié le 07/04/2021 à 16:46 - Mise à jour le 07/04/2021 à 16:46
Lecture 2 minutes

Pour permettre l’émergence de nouveaux projets d’élevages, le Conseil des ministres a adopté un arrêté définissant différents types d’élevage de poules pondeuses : poules élevées "en cage", "au sol", "en plein air".

L’évolution de la société et des attentes des consommateurs conduisent vers une meilleure prise en compte des conditions d’élevage des animaux qui contribuent à notre alimentation tant pour le respect du bien-être animal que par souci de la qualité des produits qui en sont issus.

La démarche retenue par la vice-présidence, en charge de l’agriculture, est d’offrir différentes possibilités aux éleveurs afin que chacun puisse trouver sa place sur un marché offrant une diversité de produits : des œufs standards à prix encadré aux œufs de poules élevées dans des conditions plus respectueuses de leur bien-être à prix libre.

Pour permettre l’émergence de nouveaux projets d’élevages, le Conseil des ministres a adopté un arrêté définissant différents types d’élevage de poules pondeuses : poules élevées « en cage », « au sol », « en plein air ». Pour chacun d’eux, des normes zootechniques sont définies, ainsi que la procédure d’agrément des élevages.

Les œufs issus de ces différents modes d’élevage seront reconnaissables par apposition sur l’emballage d’une dénomination particulière et d’un code de marquage sur chaque œuf commercialisé. Ainsi, le consommateur polynésien aura bientôt la possibilité de choisir entre des œufs issus de l’agriculture biologique, des œufs issus de poules élevées en plein air, des œufs issus de poules élevées au sol ou encore des œufs issus de poules élevées en cage.

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres :

– Délégation au développement des communes : soutien aux investissements des municipalités
– Projet de hub pour les pêcheries internationales du Pacifique Sud-Central
– Lutte biologique contre la mouche blanche
– Perspectives de développement des centrales hybrides
– Plan de relance 2021-2023: 500 millions Fcfp pour les opérations en capital-investissement de la SOFIDEP
– Indice des prix: baisse de 0,4% en mars
– Quotas d’importation de viande de porc
– Subvention au profit de l’OPH pour une viabilisation de parcelles à Fakarava et réalisation d’études pour l’opération « village des pêcheurs Hotuarea »
– Préparation à la réouverture des frontières: remobilisation des professionnels du tourisme sur les protocoles sanitaires
– Séminaire des guides sanitaires
– Concert Tu’iro’o
– Bilan du séminaire des responsables administratifs et engagements: faire simple
– Adhésion au GIPED et mise en place du numéro de téléphone 119

infos coronavirus