samedi 22 janvier 2022
A VOIR

|

À Motu Uta, le rush du fret dans les îles

Publié le

À Motu Uta, les Polynésiens issus des archipels se pressent avant le départ des derniers cargos en prévision des fêtes. Le Maris Stella à destination des Tuamotu de l’ouest a pris le large lundi soir, l’Aranui le prendra jeudi. Chargés de cadeaux et de nourriture, ils arriveront dans les îles les plus éloignées à quelques jours voire quelques heures de Noël...

Publié le 14/12/2021 à 10:48 - Mise à jour le 14/12/2021 à 11:04
Lecture < 1 min.

À Motu Uta, les Polynésiens issus des archipels se pressent avant le départ des derniers cargos en prévision des fêtes. Le Maris Stella à destination des Tuamotu de l’ouest a pris le large lundi soir, l’Aranui le prendra jeudi. Chargés de cadeaux et de nourriture, ils arriveront dans les îles les plus éloignées à quelques jours voire quelques heures de Noël...


Les cargos vont bientôt prendre la direction des archipels pour un ultime passage avant les fêtes de fin d’année. Au guichet de l’Aranui, la communauté marquisienne ferme ses derniers colis. “J’ai réquisitionné ma tatie pour aujourd’hui. On a fait 5 magasins. On a pris les cartons, le marqueur, le scotch… et la carte de crédit aussi ! Je me suis rendue compte que j’avais oublié mon ciseau dans la voiture, donc on bricole, on arrache avec les dents. Il faut compter tous les cartons, les congelés, les réfrigérés, les divers… et il ne faut pas se tromper !” plaisante Madeleine Scallamera, expéditrice aux Marquises. “C’est le dernier bateau avant les fêtes, donc j’envoie de la nourriture. Les Polynésiens sont très gourmands” confie Claudine Teikitunaupoko, expéditrice aux Marquises.

Anticipation et organisation sont indispensables pour approvisionner à temps l’ensemble des îles d’ici Noël. “Lors du précédent voyage, on était déjà plein. Les gens ne pouvaient pas tout mettre, du coup, ils mettent ce qu’il leur reste sur ce dernier voyage. Il y a des huîtres, du canard, du foie gras, des bûches glacées de Noël, et du poulet” indique Pascal Chanzy, opérateur sur l’Aranui.

Du côté du Maris Stella, le départ est imminent. Le cargo a déjà bouclé les deux tiers de ses rotations aux Tuamotu. “On va à Makatea, Mataiva, Rangiroa, Takaroa, Takapoto, Kauehi, Araka, Fakarava, Niau, Apataki, Kaukura etc. avant de retourner sur Papeete. Malgré le Covid, la consommation des clients des îles n’a pas du tout changé, au contraire ça a augmenté” précise Heimana Salem, armateur sur le Maris Stella.

Voitures et mêmes bateaux, après des mois de restriction, le père Noël a été généreux cette année…

infos coronavirus