fbpx
vendredi 21 février 2020
A VOIR

|

À Faaite, la délivrance de pièces d’identité fait l’objet de missions spéciales

Publié le

Publié le 02/02/2019 à 14:09 - Mise à jour le 02/02/2019 à 14:09
Lecture < 1 min.

C’est dans une salle mise à disposition par la mairie de Faaite que Philippe et Hinarii, deux agents du haut-commissariat, s’installent pour traiter les dossiers de demandes de passeport et de carte d’identité des administrés.
 
Avec eux, un dispositif de recueil mobile, l’outil indispensable pour cette mission, qui se résume à “un sac rigide qui comprend un ordinateur portable, le matériel de prise de photo, un scanner à papier, un scanner à empreintes, une imprimante à récépissé et puis le lecteur de titre pour les remises et pour nos badges”, détaille Philippe.
 
Pour cette session, près d’une quarantaine de demandes ont été enregistrées. Les agents de la commune organisent le flux sur place.
 
Carte d’identité et passeport sont une nécessité dans les îles éloignées. Sans ce dispositif, et donc sans pièce d’identité, aucune possibilité pour les demandeurs de prendre l’avion, de faire des retraits d’argent, ou toute autre démarche administrative.
 
A Faaite comme dans beaucoup d’atolls en Polynésie, c’est un problème récurrent. Car “c’est trop cher pour nous de payer un billet d’avion pour aller faire nos pièces d’identité sur Tahiti, confie Lurana, une habitante. Il faut vraiment faire beaucoup de coprah pour y arriver…”
 
En 2018, 21 967 demandes de passeport ont été enregistrées en Polynésie, contre 27 248 cartes d’identité. 4 189 de ces demandes ont été traitées par le dispositif de recueil mobile.
 

Rédaction web avec Rony Mou-Fat

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X