jeudi 6 mai 2021
A VOIR

|

À Faaite, la délivrance de pièces d’identité fait l’objet de missions spéciales

Publié le

Publié le 02/02/2019 à 14:09 - Mise à jour le 02/02/2019 à 14:09
Lecture < 1 min.

C’est dans une salle mise à disposition par la mairie de Faaite que Philippe et Hinarii, deux agents du haut-commissariat, s’installent pour traiter les dossiers de demandes de passeport et de carte d’identité des administrés.
 
Avec eux, un dispositif de recueil mobile, l’outil indispensable pour cette mission, qui se résume à « un sac rigide qui comprend un ordinateur portable, le matériel de prise de photo, un scanner à papier, un scanner à empreintes, une imprimante à récépissé et puis le lecteur de titre pour les remises et pour nos badges », détaille Philippe.
 
Pour cette session, près d’une quarantaine de demandes ont été enregistrées. Les agents de la commune organisent le flux sur place.
 
Carte d’identité et passeport sont une nécessité dans les îles éloignées. Sans ce dispositif, et donc sans pièce d’identité, aucune possibilité pour les demandeurs de prendre l’avion, de faire des retraits d’argent, ou toute autre démarche administrative.
 
A Faaite comme dans beaucoup d’atolls en Polynésie, c’est un problème récurrent. Car « c’est trop cher pour nous de payer un billet d’avion pour aller faire nos pièces d’identité sur Tahiti, confie Lurana, une habitante. Il faut vraiment faire beaucoup de coprah pour y arriver… »
 
En 2018, 21 967 demandes de passeport ont été enregistrées en Polynésie, contre 27 248 cartes d’identité. 4 189 de ces demandes ont été traitées par le dispositif de recueil mobile.
 

Rédaction web avec Rony Mou-Fat

infos coronavirus