mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

​Halte à la prise de risques 2018, c’est déjà bien parti !

Publié le

Publié le 13/01/2018 à 10:26 - Mise à jour le 13/01/2018 à 10:26
Lecture 2 minutes

Dès que les dates des sessions ont été publiées sur la page Facebook de la gendarmerie, ils ont été des centaines à s’inscrire. Au point que la gendarmerie a dû interrompre les inscriptions pour l’instant.

Halte à la prise de risques attaque cette année sa treizième édition et a déjà formé et sensibilisé plus de 10 000 jeunes sur le territoire. Cette opération, organisée par les gendarmes avec la collaboration des auto-écoles, des assurances et de la direction des Transports terrestres, a pour objectif de sensibiliser des jeunes de 17 à 25 ans aux dangers de la route.

Lors des 6 sessions (au lycée hôtelier de Punaauia et une à Moorea), les jeunes assistent à plusieurs interventions (gendarmes, médecins, moniteurs d’auto-école, témoins…) et peuvent même tester des simulateurs de tonneaux, de chocs ou d’alcoolémie. À la fin de chaque session, les participants passent un test et, en fonction de leurs résultats, ils peuvent gagner de nombreux lots. Des formations au permis de conduire, un voyage, un scooter, des casques, etc.

Pour pouvoir participer, il faut être âgée de 17 à 25 ans et ne pas être titulaire du permis.

Rédaction web

 
 

Le calendrier des sessions 2018 : 27 janvier, le 10 février (à Moorea), 17 mars, 28 avril, 19 mai, 23 juin.

 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...