jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Visite d’Emmanuel Macron : une déception pour le Tavini Huiraatira

Publié le

Lors d’une conférence de presse donnée hier matin, le Tavini Huiraatira a exprimé sa déception sur la tournée présidentielle et l’allocution d’Emmanuel Macron.

Publié le 30/07/2021 à 10:26 - Mise à jour le 30/07/2021 à 10:26
Lecture < 1 min.

Lors d’une conférence de presse donnée hier matin, le Tavini Huiraatira a exprimé sa déception sur la tournée présidentielle et l’allocution d’Emmanuel Macron.

“Enfin, il y a de nouveaux hommes politiques intelligents, honnêtes, qui arrivent sur la scène politique”, pensait pourtant initialement le Président du parti indépendantiste au sujet d’Emmanuel Macron.

Il fondait en effet beaucoup d’espoir sur la visite présidentielle, le Président Macron étant le premier Chef d’Etat français à avoir qualifié la colonisation de crime contre l’humanité. Mais Oscar Temaru n’en démord pas, cette tournée présidentielle avait pour but de réaffirmer la présence de l’Etat en Polynésie.

“C’est la déception. J’ai l’impression d’entendre le même discours d’il y a 60 ans, de De Gaulle, de Mitterrand. […] Et pour faire court, à la fin de son séjour, je me suis dit “Mon Dieu ! Il y a tout un monde à “désyndromiser””, clame Oscar Temaru.

Le nucléaire, l’économie ou encore la culture, parmi les grandes lignes du discours du Président de la République, le Tavini Huiraatira s’est surtout interrogé sur les réelles motivations de l’Etat concernant l’alliance Indo-Pacifique évoquée par Emmanuel Macron.

“Est-ce qu’à un moment donné, un Chef d’Etat français va pouvoir élever le débat ?”, s’interroge Moetai Brotherson, Député de la Polynésie française et membre du Tavini Huiraatira. “Va pouvoir s’extraire de cet espèce de discours qui s’inscrit dans un carcan écrit par des conseillers dans les couloirs de Matignon, de l’Elysée, et admettre qu’il peut y avoir une relation d’égal à égal entre la France et la Polynésie, Ma’ohi Nui ? Est-ce que cette stratégie Indo-Pacifique, elle est forcément obligée d’exister ? Elle ne peut exister que dans cette relation d’asservissement entre un colonisateur et un colonisé ?”.

Rédigé par

infos coronavirus