fbpx
samedi 7 décembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Assemblée de Polynésie française : qui entre et qui sort ?

Publié le

Publié le 06/05/2018 à 15:49 - Mise à jour le 06/05/2018 à 15:49
Lecture < 1 min.

Un nouveau visage de l’assemblée de Polynésie française… pas si nouveau. Sur les 57 représentants élus à l’issue de ce second tour des élections territoriales, seules 10 nouvelles têtes font leur entrée. 

LES ENTREES

Du côté du Tapura Huira’atira, il s’agit de Romilda Tahiata, Félix Tokoragi ou Tepuaraurii Teriitahi.

Le groupe du Tahoera’a Huira’atira compte cinq nouveaux arrivants parmi lesquels : les deux ex-syndicalistes, Angelo Frébault et Vaitea Le Gayic, ainsi que le journaliste James Heaux.

Du côté du Tavini Huira’atira, les deux nouveaux venus sont Moetai Brotherson et Teumere Atger.

LES CONNUS

Parmi les représentants élus lors de ces Territoriales, certains ont déjà siégé à Tarahoi. C’est le cas de Teina Maraeura et de Benoît Kautai pour les Rouges. Pour les Orange, ce sont Geffry Salmon, Iseult Butcher et Fernand Tahiata.

LES SORTIES

Parmi les élus qui cèdent ou perdent leur siège, se trouve Victor Maamaatuaiahutapu qui était dans les rangs de l’UPLD. Pour le parti au fe’i, la représentante Sandra Lévy-Agami ne reprendra pas son siège. C’est aussi le cas de Marcel Tuihani, l’ancien président de l’APF. Quant à Gaston Flosse, inéligible aujourd’hui, c’est la première fois depuis son entrée à l’assemblée en 1967 qu’il ne siègera pas. 
 

Rédaction web avec Oriano Tefau

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Préavis de grève à la Brasserie du Pacifique

Pas d’école demain pour les élèves du secteur public. Formellement opposés à la réforme des retraites, les fonctionnaires d’État emmenés par l’Unsa vont porter leur revendication demain au haussariat. Solidaires, les surveillants scolaires se joignent à eux. Preuve que le climat social se dégrade, la confédération des syndicats indépendants de Polynésie (CSIP) a également déposé un préavis de grève à la Brasserie du Pacifique.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X