jeudi 17 juin 2021
A VOIR

|

Une passation de pouvoir sous le signe de l’émotion

Publié le

Publié le 16/05/2017 à 9:32 - Mise à jour le 16/05/2017 à 9:32
Lecture 2 minutes

Les deux ministres se sont entretenues un petit quart d’heure avant de prendre la parole devant la presse et les employés du ministère. Et c’est visiblement émue qu’Ericka Bareigts a évoqué certains sujets qui lui ont tenu à cœur pendant sa mission de 10 mois, notamment la finalisation de l’accord de Papeete, « qui m’a fait rencontrer la Polynésie, la population polynésienne avec une belle culture, un immense territoire merveilleux avec d’immenses potentialités. »

De nombreux projets et dossiers en cours attendent donc Annick Girardin qui, il y a encore très peu de temps n’était pas sûre d’occuper cette fonction. Elle a confié à la presse avoir répondu favorablement à la proposition d’Emmanuel Macron, quelques heures avant l’annonce officielle du nouveau gouvernement. « J’ai accepté il y a trois heures, j’ai hésité très longtemps. Ce défi qui m’attendait sans doute depuis très longtemps, il fallait que je le relève ».

Annick Girardin assistera au conseil des ministres jeudi matin à l’Elysée. Comme l’ensemble des membres de ce gouvernement, sa place sera confirmée ou non, à l’issue des élections législatives.
 

Rédaction Web avec Solène Boissaye et Eric Dupuy

Le discours d’Ericka Bareigts

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.