mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

Un élève fonctionnaire de l’ENA en apprentissage au Haut Commissariat

Publié le

Publié le 12/09/2016 à 12:14 - Mise à jour le 12/09/2016 à 12:14
Lecture 2 minutes

Elève-fonctionnaire admis au concours externe de l’Ecole Nationale d’Administration, Paul Salez effectue depuis deux semaines un stage au Haut Commissariat de la République en Polynésie française. Durant cinq mois, le jeune homme originaire de Paris, effectuera plusieurs missions auprès du cabinet du Haut Commissaire et auprès du secrétariat général du Haut Commissariat. Après des stages à l’ambassade de Berlin, et à la Chaîne de télévision Public Sénat, ce stage en Polynésie française est le dernier de la première année de formation de Paul Salez. L’an prochain, cet élève fonctionnaire retournera étudier à Strasbourg.

La Polynésie française était en tête des voeux du jeune homme, devant Nouméa, la Martinique et la Corse. Intéressé par les politiques publiques que présente ce pays mais aussi par le patrimoine culturel, naturel et historique du fenua, il se dit chanceux d’effectuer son stage à Papeete.
Paul Salez, a déjà suivi René Bidal en déplacement à Paea, mais ce qui l’intéresse davantage c’est de travailler sur de gros dossiers, comme celui du statut de la Polynésie française à travers les Accords de Papeete ou encore celui du Régime de Solidarité territoriale. L’aspect interministériel de ce stage ne décourage pas le jeune homme, bien au contraire.

Paul Salez a étudié cinq ans à l’Institut d’études politiques de Paris, il est diplômé du Master Affaires Publiques. Ministère du budget en 2009, cabinet d’avocat en 2010, Présidence de la République en 2012, Assemblé nationale de 2012 à 2014, mais aussi Banque de France de 2014 à 2015, à moins de trente ans, le jeune homme a déjà plusieurs expériences professionnelles à son acquis. De plus, il émet un intérêt particulier pour les politiques étrangères. Paul Salez à réaliser plusieurs missions d’expatriation : au Mali, en République centrafricaine, en Belgique, aux Etats-Unis ou encore au Royaume-Uni.

Bien qu’il soit conscient des choix limités qui lui seront présentés après ses 2 ans à l’Ecole Nationale d’Administration, ce passionné d’économie souhaite rejoindre le Ministère des Finances, avec l’idée de pouvoir travailler soit à la Direction du Trésor, soit dans le corps d’inspection et de contrôle de Bercy. En attendant, il lui reste jusqu’en janvier 2017 pour découvrir les questions que traitent le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Outre-mer.

Maite MAI

Paul SALEZ, Stagiaire de l’Ecole Nationale d’Administration

infos coronavirus