lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Papara : le maire Putai Taae continue d’exercer, incertitude sur son mandat

Publié le

JUSTICE - Le Haut-commissaire a signifié la démission d’office du maire de Papara Putai Taa’e. Mais son avocat a déposé ce lundi matin un nouveau recours devant le tribunal administratif. Le maire pourrait donc continuer à exercer…

Publié le 20/05/2019 à 15:43 - Mise à jour le 21/06/2019 à 9:18
Lecture < 1 min.

JUSTICE - Le Haut-commissaire a signifié la démission d’office du maire de Papara Putai Taa’e. Mais son avocat a déposé ce lundi matin un nouveau recours devant le tribunal administratif. Le maire pourrait donc continuer à exercer…

Ce lundi matin, Putai Taa’e a repris du service à la mairie de Papara, malgré les déclarations du Haut-commissariat lui signifiant l’impossibilité d’exercer ses fonctions dans la commune. Selon Putai Taa’e, son avocat Me Hantz donne une lecture différente de celle du représentant de l’État : « pour mon avocat je suis tout à fait en droit d’exercer mes fonctions de maire puisque je conserve mon titre. Et si le Haut-commissaire a des réclamations à faire, qu’il le fasse auprès de mon avocat. C’est une affaire entre lui et mon avocat. Même si je ne sais pas qui des deux à raison ou tort, pour le moment je préfère me fier à mon avocat. »

Comme nous l’avons annoncé dans notre journal samedi, si un recours est formulé contre l’arrêté de démission de Putai Taa’e, ce dernier conserve son mandat de maire sans pouvoir exercer. Il est dans ce cas remplacé par sa première adjointe Béatrice Peyrissaguet. Une situation délicate qui perturbe surtout le travail des agents communaux. « À un moment donné, c’était vraiment le stress. On ne savait pas à qui s’adresser. Là on est rassurés que le maire soit de retour parmi nous », confie Mooroa Tihoni, adjoint administratif de la commune de Papara.

Selon le haut-commissariat, le tavana ne peut exercer son mandat.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.