mercredi 25 novembre 2020
A VOIR

|

Municipales : À Arue, une triangulaire au second tour

Publié le

Une triangulaire se joue à Arue au second tour des municipales. Le maire sortant Philipp Schyle dispose d’une avance confortable et peut espérer entamer un 4e mandat. Face au tavana, une liste d’union Tahoeraa, Tavini et société civile menée par Teura Iriti avec son nouvel allié Jacky Bryant. Tepuanui Snow comme au premier tour, partira seul à la conquête des électeurs.

Publié le 23/06/2020 à 9:31 - Mise à jour le 23/06/2020 à 9:44
Lecture 2 minutes

Une triangulaire se joue à Arue au second tour des municipales. Le maire sortant Philipp Schyle dispose d’une avance confortable et peut espérer entamer un 4e mandat. Face au tavana, une liste d’union Tahoeraa, Tavini et société civile menée par Teura Iriti avec son nouvel allié Jacky Bryant. Tepuanui Snow comme au premier tour, partira seul à la conquête des électeurs.

Changement de programme pour le maire sortant de Arue. S’il est élu, Philipp Schyle abordera une 4e mandature en pleine crise. Une situation inédite pour lui après 31 ans au sein du conseil municipal et plus de la moitié en tant que maire. La gestion financière de la commune est au cœur de sa stratégie pour sortir sa population de cette crise sans précédent : « On a une marge financière qui est importante. Juste pour vous donner un chiffre : c’est un peu plus de 700 millions de Fcfp de réserve que nous avons. C’est un effort commun. C’est le rôle de la commune bien évidemment. C’est le rôle du gouvernement. C’est le rôle de l’Etat. Mais, c’est le rôle également de l’ensemble des concitoyens de la commune. Il n’y a que comme cela que l’on va arriver à surmonter cette crise.« 

« Tout est possible » veulent croire les opposants au maire sortant, malgré un écart de près de 400 voix entre les deux premières listes au premier tour. C’est sur le terrain que Teura Iriti fait campagne. La candidate de la liste d’union Tahoeraa – Tavini – Heiura Les Verts et société civile compte bien faire place nette : « Aujourd’hui je dis aussi : tavana ma ! Bougez aussi ! Qu’on vous voit aussi sur le terrain et que vous passiez aussi à l’action. Demander aux enfants, demander aux écoles de le faire… Je pense que nous devons d’abord donner l’exemple. Mais au-delà de tout ça, après cette bataille des élections municipales, nous devons tous être acteurs pour notre commune. Et nous irons même proposer un poste d’adjoint au maire aux conseillers municipaux de la minorité. Nous sommes là, tenons-nous la main pour notre commune.« 

Teura Iriti partira à la conquête des électeurs avec l’écologiste Jacky Brillant arrivé en 4ème position au premier tour. Les tractations ont échoué avec l’ancien cadre du Tahoeraa Huiraatira Tepuanui Snow. Le candidat de la liste citoyenne Ia Ora Arue s’apprête à livrer bataille contre l’abstention dans les quartiers populaires : « Il y a déjà 50% de la population de Arue qui ne s’est pas déplacée aux urnes. Donc il faut qu’on aille les chercher. Ça c’est important. Il y a également la question du covid où je sais que beaucoup de personnes ont été très inquiétées par la propagation du virus. Et puis (…) je crois que beaucoup de personnes de Arue sont aujourd’hui déçues des politiques. »

Il va falloir redoubler d’effort pour intéresser les électeurs en ce mois de juin ou partir à la chasse aux procurations. Après une crise sanitaire épuisante, les électeurs pourraient déserter les bureaux de vote pour profiter du long week-end du 28 juin…

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.