vendredi 23 juillet 2021
A VOIR

|

Emmanuel Macron en Polynésie : plus de détails sur la visite du Président

Publié le

Un déplacement censé répondre à plusieurs objectifs : faire le point sur la situation sanitaire liée à la Covid, aborder la question du changement climatique, s'intéresser aux grands projets comme la candidature des Marquises au patrimoine mondiale de l'Unesco. Au sujet du nucléaire, aucune précision pour l'instant, mais Emmanuel Macron devrait tout de même faire quelques annonces.

Publié le 21/07/2021 à 14:43 - Mise à jour le 21/07/2021 à 14:44
Lecture 3 minutes

Un déplacement censé répondre à plusieurs objectifs : faire le point sur la situation sanitaire liée à la Covid, aborder la question du changement climatique, s'intéresser aux grands projets comme la candidature des Marquises au patrimoine mondiale de l'Unesco. Au sujet du nucléaire, aucune précision pour l'instant, mais Emmanuel Macron devrait tout de même faire quelques annonces.

Le Président arrivera à Tahiti samedi 24 juillet, en fin d’après-midi et restera en Polynésie jusqu’au mercredi 28 juillet. Il sera accueilli à l’aéroport dans le respect des mesures sanitaires en vigueur. S’en suivra une visite au CHPF, avec un état des lieux des dispositifs de lutte contre la covid, mis en place depuis mars 2020. L’occasion également de s’entretenir avec le personnel médical sur place. Il pourrait éventuellement intervenir au sujet des tensions que peuvent connaître le système de santé en matière de cancérologie.

Le lendemain, un dépôt de gerbe est prévu au monument aux morts, afin de fêter les 80 ans du départ du bataillon du Pacifique en 1941. L’événement visera aussi à célébrer l’engagement des Polynésiens au sein de l’armée française, avec près de 600 recrues originaires du fenua par an. Un effectif égal au nombre de personnes recrutées par l’armée en région d’Ile-de-France. Le Président de la République en profitera pour aller à la rencontre des familles de militaires polynésiens morts pour la France.

Il s’entretiendra ensuite avec Edouard Fritch à la Présidence. Ils devraient se pencher ensemble sur différents sujets tels que l’évolution de l’épidémie de covid en Polynésie, les politiques déclinées par le gouvernement et le soutien apporté par l’Etat.

Le même jour, Emmanuel Macron décollera pour les Marquises où il sera accueilli à Hiva Oa, sur le stade d’Atuona. Une manifestation culturelle y sera organisée à l’occasion. Il visitera ensuite le cimetière où sont enterrés Jacques Brel et Paul Gauguin. Le lundi 26, toujours à Hiva Oa, il est prévu que la délégation visite le site archéologique de Upeke puis se rende au RSMA de l’île, premier RSMA de Polynésie installé en 1989, où le Président prononcera un discours.

Lire aussi : Aéroport international aux Marquises : “un développement qui semble mature” pour Sébastien Lecornu

Sa visite est très attendue par les élus de la Codim, la communauté de communes des îles Marquises. Car lors de la venue du ministre des Outre-mer en mai, la CODIM avait exprimé son souhait d’inscrire la terre des Hommes au patrimoine mondial de l’Unesco et avait évoqué la construction d’un aéroport international et régional dans l’archipel.

Dans la foulée, Emmanuel Macron se rendra aux Tuamotu, à Manihi où sa présence est très attendue par les maires de l’archipel et ceux des Gambier. Une visite qui se passera en deux temps avec la présentation du futur abri de survie de l’atoll. D’ici 2025, il est prévu que 17 abris au total soient construits ou rénovés aux Tuamotu, des infrastructures essentielles pour protéger les populations lors de cyclone ou de tsunami. Ils sont aussi quotidiennement utilisés en tant qu’école, mairie ou infirmerie.

Un déplacement qui devrait permettre aux élus paumotu de faire part de leurs difficultés liées à l’accès aux soins, dues à l’éloignement et à l’isolement de certaines îles.

Lire aussi : Construits, étendus ou rénovés : 17 abris de survie pour les Tuamotu dans les 5 ans à venir

Toujours à Manihi, le Président fera ensuite état de la centrale hybride de l’atoll qui comprend un mix d’énergies fossiles et photovoltaïque, avant de rentrer sur Tahiti où est prévue une rencontre avec les acteurs économiques du Pays, à la résidence du Haut-commissaire. L’occasion de faire un point sur l’impact qu’a eu la covid sur les diverses activités de la Polynésie et de rappeler le soutien de l’Etat.

Le mardi 27 sera consacré à une visite du port de Papeete afin de présenter le modèle d’exploitation des ressources marines issues de la pêche en Polynésie, utilisées à des fins de restauration, de transformation et d’exportation. Une filière complète et durable dans son exploitation puisque la technique de pêche pratiquée localement est la pêche à la palangre, qui permet une sélection précise des prises.

La dernière visite du Président est prévue à Moorea, au CRIOBE, l’objectif étant de mettre en avant l’expertise française en terme de recherche. Emmanuel Macron aura l’occasion d’inaugurer le nouveau musée Fare Natura dont les travaux viennent tout juste de prendre fin.

Il rentrera ensuite sur Tahiti et prononcera son discours officiel à la Présidence, où il devrait aborder le sujet du nucléaire avec plus de précisions, dans la continuité de sa rencontre avec la délégation Reko Tika au début du mois.

Profitant du déplacement officiel, une délégation de Wallis-et-Futuna devrait arriver en Polynésie en même temps que le Président afin de le rencontrer.

infos coronavirus