lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Décès brutal du Consul général de Nouvelle-Zélande

Publié le

Bruce Shepherd, le Consul général de Nouvelle Zélande auprès des collectivités française du Pacifique, est subitement décédé vendredi matin en Nouvelle-Calédonie. Il avait pris ses fonctions il y a un peu plus de deux ans.

Publié le 29/08/2020 à 11:12 - Mise à jour le 31/08/2020 à 9:04
Lecture < 1 min.

Bruce Shepherd, le Consul général de Nouvelle Zélande auprès des collectivités française du Pacifique, est subitement décédé vendredi matin en Nouvelle-Calédonie. Il avait pris ses fonctions il y a un peu plus de deux ans.

Dans un communiqué, le président du Pays Edouard Fritch, mais aussi celui de l’assemblée de la Polynésie française, Gaston Tong Sang, ont souhaité lui rendre hommage.

« C’était un soutien sûr pour la Polynésie française qui a toujours pu compter sur ses interventions au plus haut niveau à Wellington (…) Il laisse le souvenir d’un homme discret et efficace, attaché au monde polynésien dans son ensemble, parti bien trop tôt » écrit Edouard Fritch.

« Mr Shepherd s’était personnellement impliqué dans la signature de l’entente bilatérale entre l’assemblée de la Polynésie française et la Chambre des représentants de la Nouvelle-Zélande signée en août 2019 et avait contribué avec succès à cette démarche de collaboration historique pour nos deux pays », indique de son côté Gaston Tong Sang qui « déplore la perte brutale d’un ami de la Polynésie ».

Selon les médias calédoniens, le Consul est décédé d’une crise cardiaque.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.