mercredi 5 août 2020
A VOIR

|

2-juillet : le gouvernement « Polynésian Kingdom of Atooi » se rassemble à Tahaa

Publié le

Le mouvement hawaiien « The Polynesian Kingdom of Atooi » également représenté en Polynésie française, s’est rassemblé à Tahaa jeudi pour célébrer la date commémorative du 1er tir nucléaire en Polynésie, et rappeler à l’Etat français son devoir de reconnaissance pour le mal occasionné…

Publié le 04/07/2020 à 11:59 - Mise à jour le 04/07/2020 à 11:59
Lecture 2 minutes

Le mouvement hawaiien « The Polynesian Kingdom of Atooi » également représenté en Polynésie française, s’est rassemblé à Tahaa jeudi pour célébrer la date commémorative du 1er tir nucléaire en Polynésie, et rappeler à l’Etat français son devoir de reconnaissance pour le mal occasionné…

Ils étaient près d’une soixantaine de personnes à participer à cette rencontre pacifique, initié par le gouvernement souverain Atooi ou « The Polynesian Kingdom of Atooi »… Parties depuis Haamene, les délégations de Tahiti, Huahine, Raiatea, Tahaa et Bora-Bora ont traversé l’île, en voiture et en deux roues aux rythmes des pahu et des to’ere…

Au bout d’une petite heure de route, le cortège fait une halte sur la place Ma’ina Nui, face au drapeau Polynésien et plus particulièrement celui de la France, pour commémorer symboliquement la date retenue… « Le 2 juillet c’est une date commémorative pour le premier tir nucléaire en Polynésie. Aujourd’hui nous avons organisé un tour de l’île pacifique pour marquer cette année 2020 et faire appliquer la restitution, l’indemnisation, la réparation de tout ce qui a été commis chez nous », Vaihere Teaotea, ambassadrice du gouvernement « The Polynesian Kingom of Atooi”

Un rassemblement et un message soutenu également par le maire délégué de Hipu, Verdon Tefaatau : « ils portent un message fort, déjà par rapport à la pollution que le gouvernement français à causé en procédant aux tirs nucléaires en Polynésie, et c’est ce qu’ils demandent : Que la France répare ses erreurs, pour apaiser les rancœurs… »  

La journée s’est achevée au Marae Faremeho de Vaima’i à Hipu, Marae d’accueil où jadis, les décisions de telle ou telle délégation du Pacifique étaient débattues pendant parfois plusieurs jours avant le verdict final…

REPORTAGERony Mou Fat

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Coronavirus : premier décès aux Fidji, mais le nombre...

Les autorités fidjiennes ont annoncé vendredi un premier décès dû au coronavirus, tout en affirmant que l'archipel n'était pas en proie à une épidémie de grande ampleur, qui pourrait s'avérer catastrophique.

Tapura Huiraatira : Edouard Fritch travaille sur un plan...

Un séminaire du Tapura Huiraatira avait lieu ce samedi matin afin d'écouter la voix des îles, la voix des tavana sur des nouveaux projets... Edouard Fritch a expliqué qu'il travaillait sur un plan de relance pour la Polynésie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV