mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Le procureur opposé à la liquidation de La Dépêche

Publié le

Il a été question, ce lundi au tribunal de commerce, du devenir du groupe La Dépêche de Tahiti.

Publié le 12/10/2020 à 17:03 - Mise à jour le 12/10/2020 à 17:03
Lecture < 1 min.

Il a été question, ce lundi au tribunal de commerce, du devenir du groupe La Dépêche de Tahiti.

Un ex-salarié de La Dépêche de Tahiti demande la résolution du plan de continuation du quotidien détenu par l’homme d’affaires Dominique Auroy, ce qui reviendrait à sa liquidation.

Le plaignant dit ne jamais avoir perçu son indemnité de départ à la retraite qui se chiffre à un peu plus de 5 millions de Fcfp.

Le procureur de la République s’est opposé à la liquidation du groupe au motif de la préservation des emplois de la trentaine de salariés qui y travaillent.

La décision du tribunal du commerce n’est pas encore connue. 

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.