jeudi 6 octobre 2022
A VOIR

|

Deux affaires de violences sur conjointe pour ouvrir les assises

Publié le

Demain s’ouvre une nouvelle session des assises au tribunal de Papeete. Sur les quatre dossiers inscrits, il y a deux affaires de viol et deux affaires de violences conjugales.

Publié le 04/09/2022 à 14:57 - Mise à jour le 05/09/2022 à 8:47
Lecture < 1 min.

Demain s’ouvre une nouvelle session des assises au tribunal de Papeete. Sur les quatre dossiers inscrits, il y a deux affaires de viol et deux affaires de violences conjugales.

La prochaine session d’assises se tiendra sur deux semaines et démarrera avec une nouvelle affaire de violence conjugale.

La victime a quasiment perdu la vue après avoir été battue par son conjoint.

Après la période de détention provisoire de l’auteur des violences, le couple s’est reformé.
L’accusé risque 10 ans de prison pour violences ayant entraîné une infirmité permanente. Le second dossier concerne des viols sur mineur et se tiendra à huis clos.

Le troisième dossier est une tentative de meurtre. Un homme jaloux a étranglé sa concubine, la mère de son fils, car il lui reprochait d’avoir un nouvel amant.
Quelques heures avant les faits, l’accusé avait menacé de mort sa victime et le nouvel amant.
Pour ces faits de tentative de meurtre, l’accusé risque 30 ans de réclusion criminelle.

Le dernier dossier de cette session est une affaire de viols qui s’est déroulé sur un atoll des Tuamotu et qui date de 1987.
L’accusé avait alors 17 ans et ses victimes entre 5 et 7 ans.    

infos coronavirus