mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Agression sexuelle : délibéré le 15 octobre dans l’affaire Gilles Yau

Publié le

En première instance, , il avait été condamné à quatre ans de prison ferme.

Publié le 01/10/2020 à 16:44 - Mise à jour le 01/10/2020 à 16:45
Lecture < 1 min.

En première instance, , il avait été condamné à quatre ans de prison ferme.

L’avocate générale a requis la confirmation de la peine prononcée en première instance contre le patron d’Agritech Gilles Yau. Le 10 mars, il avait été condamné à quatre ans de prison ferme. Il est accusé d’agression sexuelle sur une mineure de 15 ans.

Les faits remonteraient au mois de juillet 2013, suite à un shooting photo organisé par Gilles Yau, photographe à ses heures, pour illustrer les calendriers de son entreprise.

La victime et l’auteur présumés se seraient retrouvés dans la soirée pour aller boire un verre avant que le mis en cause ne la conduise sur un terrain vague proche de l’hippodrome de Pirae pour obtenir un rapport sexuel. Non consenti selon la victime, mais consenti selon Gilles Yau.

Le délibéré de cette affaire est attendu le 15 octobre.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.