dimanche 17 octobre 2021
A VOIR

|

1,360 kg d’Ice importés : des peines de 1 à 6 ans de prison ferme

Publié le

Le verdict est tombé ce mercredi dans l'affaire d'ice importé de Hawaii.

Publié le 03/03/2021 à 12:04 - Mise à jour le 04/03/2021 à 8:38
Lecture 2 minutes

Le verdict est tombé ce mercredi dans l'affaire d'ice importé de Hawaii.

La drogue avait été rapportée de Hawaii, dissimulée dans des rames de paddle… Mardi, le procureur de la République a requis des peines allant de 2 années de prison dont 1 année avec sursis à 7 ans de prison ferme.

Ce mercredi le verdict est tombé : des peines de 1 an à 6 ans de prison ferme ont été prononcées. Le seul prévenu détenu écope de 6 ans ferme et est maintenu en détention. Un prévenu qui avait refusé de répondre aux questions de la cour, qui avait menti à plusieurs reprises durant ses auditions a été condamné à 6 ans de prison ferme avec mandat de dépôt.

Lire aussi – 1,360 kg d’Ice importés : de 2 à 7 ans de prison et 136 millions de Fcfp d’amende douanière requis

Le prévenu qui avait changé sa version durant le procès pour endosser une grande partie des responsabilités du trafic a écopé de 4 ans de prison dont 1 an avec sursis. Le juge a également prononcé un mandat de dépôt.

Le prévenu qui ne s’est pas présenté à l’audience a été condamné à 2 ans de prison dont 6 mois avec sursis. Un mandat d’arrêt a été délivré contre lui.

Les deux derniers prévenus qui avaient reconnu les faits dès leur arrestation, qui ont coopéré avec les enquêteurs et qui ont engagé des processus de recherche d’emploi et de sevrage ont été respectivement condamnés à 2 ans et 3 ans de prison dont 1 an avec sursis. Il pourront rentrer auprès de leurs proches.

“Je pense que la politique du parquet va se durcir encore, estime Me Vincent Dubois, l’avocat de l’un des prévenus resté libre. Parce qu’on constate que malgré les peines prononcées qui approchent voire même dépassent les 10 ans, on voit qu’il y a encore des importations qui ont lieu. Je pense que d’ici peu de temps, si ce genre d’importation continue, on risque de passer au criminel. C’est-à-dire que des gens pourraient être renvoyés devant la cour d’assises et encourir plus de 10 ans, voire 20 ans de prison. Donc je pense que c’est un message aussi que les gens doivent entendre, j’espère dissuasif, parce que personnellement j’en ai un peu marre aussi de devoir gérer des affaires d’ice en Polynésie française. Je pense que c’est un fléau contre lequel on doit tous lutter. Il faut que les gens comprennent que le parquet et le tribunal, je pense, va frapper de plus en plus fort, et va sanctionner de plus en plus fort.”

Rédigé par

infos coronavirus