dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Vidéos : deux maisons touchées par un éboulement à Mahina

Publié le

Publié le 19/01/2017 à 16:04 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture 2 minutes

La nuit dernière à Ahonu, les pluies ont provoqué un éboulement et des coulées de boues dans deux habitations. Le maire s’est rendu sur place ce vendredi. Sa priorité : la sécurité des habitants. « Je vais prendre un arrêté d’expulsion pour ces deux familles. Je les ai informés. Il faut que je prenne des dispositions, je ne peux pas laisser la situation perdurer. On ne sait jamais ce qui peut arriver ce soir ou demain. »

Mais certains ne veulent pas partir. « J’ai rencontré les deux propriétaires. Il y a un propriétaire qui ne veut vraisemblablement pas bouger. Il est de sa responsabilité d’exécuter ou pas l’arrêté », déclare Damas Teuira au micro de Tahiti Nui Télévision. 
« Le maire va faire l’arrêté d’expulsion. On se mettra devant. On ne restera pas collés à la montagne. On dormira sur la terrasse », lance Carlo Iervasi, habitant de Ahonu. Ce n’est pas la première fois que la pluie provoque des éboulements et coulées de boue chez lui. 
Les travaux devraient débuter lorsque la météo sera meilleure.

Jeudi, le maire a décidé de fermer les écoles  de Mahina pour ce vendredi, par mesure de sécurité. Quelques enfants ont profité de ce jour de repos pour sortir jouer… dans l’eau boueuse. Le maire en appelle à la responsabilité des parents : « Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’école que les parents ne doivent pas être vigilants. Surtout en temps de pluie. (…) On a sillonné avec la caserne des pompiers de Mahina et également la police municipale pour que tous soient informés. Les cours d’eau sont surveillés régulièrement, le littoral également. »
Météo France prévoit encore de fortes précipitations ce week-end. 
 

Rédaction web avec David Chang et Sam Teinaore

 
 

Damas Teuira, maire de Mahina

Carlo Iervasi, habitant de Ahonu

infos coronavirus