vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Opération de recherche : un père et son fils retrouvés sains et saufs aux Tuamotu

Publié le

Publié le 01/11/2018 à 13:56 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:08
Lecture 2 minutes

Mercredi vers 19 heures, la mairie de Hikueru a contacté le JRCC pour signaler qu’un poti marara, qui était parti en début de matinée de Hikueru pour se rendre à  Marokau, avec à son bord un père et son fils de 12 ans, n’était toujours pas revenu.
 
Après confirmation des informations, le JRCC a engagé l’avion Guardian de la Marine nationale pour effectuer les recherches. En complément, d’autres moyens nautiques disponibles ont été sollicités pour participer aux opérations de recherche.
 
Parallèlement, une enquête à terre a été effectuée et le tavana de Makemo a autorisé le ralliement du navire à passagers Te Nukutaeroto sur la zone de recherche alors qu’il était en escale sur l’atoll de Faite.
 
Après deux vols, l’avion Guardian a quitté la zone de recherche jeudi vers 7h45, mais la mobilisation des secours s’est poursuivie toute la journée, avec notamment le concours des navires de pêche Fetu Mana et Tuamana. Ils ont été rejoints à la tombée de la nuit par le navire Te Nukutaeroto, puis par la goélette Taporo VIII.
 
De son côté, la compagnie aérienne Air Tahiti a également pris part aux recherches et quatre vols commerciaux, en transit à proximité du secteur de recherche, ont été déroutés pour survoler la zone.
 
Après une seconde nuit de recherches, les deux disparus ont été retrouvés sains et saufs ce vendredi matin vers 5h30, sur l’atoll de Haraiki. Victimes d’une panne de moteur et échoués au nord de l’atoll,  ils ont été repérés et récupérés par le navire Te Nukutaeroto qui les a ramenés, avec leur poti marara en remorque vers Hikueru, où ils arriveront  cet après-midi.
   
A l’occasion de cette opération qui a mobilisé plusieurs moyens aériens et maritimes, le JRCC rappelle l’importance de respecter les mesures de sécurité.
 
 

Avant de prendre la mer, il est recommandé de :
 

  • déclarer sa partance, auprès du JRCC en composant le 16 avec son téléphone, y compris pour une traversée entre deux atolls, ;
  • prévenir ses proches qui pourront donner l’alerte le plus tôt possible ;
  • bien préparer son navire en vérifiant l’état du moteur et le niveau de carburant ;
  • disposer d’un matériel de sécurité en bon état de fonctionnement (balise de détresse, radio VHF, téléphone portable, fusées à parachute et feux à mains, réserve suffisante d’eau, gilets de sauvetage, …)
  • bien vérifier la météo.

 

 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV