lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

La « plus grosse saisie de perles de contrebande » jamais effectuée au fenua

Publié le

Publié le 23/11/2014 à 8:16 - Mise à jour le 29/06/2019 à 9:17
Lecture 2 minutes

C’est à la gare maritime que la saisie exceptionnelle a été effectuée. Vendredi à 17h 30, le service des douanes de Papeete contrôle un homme circulant sur un scooter provenant de Moorea. Dans sa sacoche, les douaniers découvrent 9 lots de perles nues (5 kg 360) et 4 lots de keishis (460 grammes). La personne ne peut sur le champs justifier de leur provenance et leur détention régulière. La visite complémentaire permet également la découverte de 820 000 Fcfp en billets de 10 000 Fcfp et deux sachets de résidus d’ice qui ont réagi au test de détection de drogue (méthamphétamine).
 
Une visite domiciliaire a lieu chez la personne qui se déclarait artisan bijoutier. Les douaniers vont alors découvrir un stock très important de perles de Tahiti, contenues dans des coffres et sur des étagères. Au total, 327 kg de perles nues sont saisies. Ce patenté a donné des explications confuses aux douaniers. Il se dit producteur de perles de culture. Ce qui  s’avère faux après vérification. Il n’est ni négociant ni producteur de perles mais d’avril 2008 à avril 2013 a été producteur de naissains d’huîtres perlières. Le stock contient également des rebus ce que la législation interdit à la vente pour protéger la qualité de la perle de Tahiti.
 
L’homme âgé de 50 ans originaire de Moorea était sorti de prison récemment  pour trafic d’ice. Les douanes le constate souvent : la perle permet de blanchir de l’argent issu du trafic de drogue mais aussi d’acheter de l’ice…
 
Le stock composé de 190 000 perles est estimé a minima dans l’attente de l’expertise à 38 millions de Fcfp.  La personne encourt une amende de 76  millions de Fcfp ainsi qu’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Plus d’infos dans notre journal, ce soir sur TNTV
 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...