fbpx
lundi 24 février 2020
A VOIR

|

Joinville Pomare forcé à débloquer le chantier du cimetière

Publié le

Publié le 06/08/2014 à 5:00 - Mise à jour le 29/06/2019 à 9:17
Lecture < 1 min.

Joinville Pomare a mis fin à son blocage sous la pression de la gendarmerie. Les travaux ont donc pu reprendre ce mercredi 6 août au cimetière de Orofara à Mahina.
C’est la mairie de Mahina qui a demandé à la gendarmerie d’intervenir. Comme TNTV le révélait le lundi 4 août, Joinville Pomare interdisait l’accès au chantier du cimetière de Orofara depuis plusieurs jours pour des revendications foncières. Il a fini par quitter les lieux dans la matinée. Une partie des travaux a repris le mercredi après-midi au grand soulagement des entreprises chargées du terrassement et de la commune.
Selon Yannick Mouton, la perte est conséquente : 600.000 francs Pacifique en moins par jour non travaillé. Et la date de livraison doit être respectée.
La commune a investi 80 millions Fcfp dans ces travaux d’aménagements.
L’ensemble des entreprises reprendra le travail dès le jeudi 7 août.
 
 
 
 

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X