fbpx
dimanche 26 janvier 2020
A VOIR

|

Disparus : la FEPSM et la famille poursuivent les recherches aux Tuamotu

Publié le

Publié le 13/11/2016 à 12:39 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture 2 minutes

Dimanche, après quatre jours de recherches intensives, le JRCC a stoppé le survol de la zone, élargie, entre Huahine et Maiao. 50 heures de vol sur 70 000 km2 n’ont pas permis de retrouver Laurent et Meherio, un frère et une soeur disparus la semaine dernière en mer à bord d’un poti marara. 

Mais la famille et les bénévoles de la Fédération d’entraide et de sauvetage en mer (FEPSM) poursuivent toujours les recherches. L’espoir est encore présent. Une hypothèse voudrait qu’un instrument du navire soit défaillant. Les deux jeunes gens auraient ainsi pris un mauvais cap et se seraient dirigés… vers les Tuamotu. “Il y a des éléments nouveaux qui sont arrivés. Nous sommes à peu près certains qu’il y a une défaillance du compas de navigation. Il y a une erreur de plusieurs dizaines de degrés. Ce qui laisse croire une position du navire au sud des Tuamotu, vers Tikehau, qui est tout à fait probable”, explique Stanley Ellacott, le président de la fédération. 

Pour continuer les recherches, la famille organise une levée de fonds. Une urne est disponible à la mairie de Mataiea. Un numéro de compte a également été communiqué sur les réseaux sociaux. Les premières sommes récoltées ont permis de mobiliser un avion privé pour survoler la zone. 
De leur côté, les bénévoles de la FEPSM sont déjà en route pour les Tuamotu. Stanley Ellacott devait prendre l’avion ce lundi. 5 bateaux de bénévoles sont engagés. Des pêcheurs de la Presqu’île et de Papeete se dirigent également vers l’archipel pour participer aux recherches. 

Le président de la FEPSM se dit par ailleurs “outré” de voir que les internautes s’en prennent parfois avec virulence au JRCC. “Il faut savoir que le JRCC travaille avec méthode et de façon rationnelle. Il n’est pas question de tenir ce genre de propos sur les réseaux sociaux”, lance le président de la FEPSM qui estime que s’il y a des éléments nouveaux aux Tuamotu, il faudra peut-être bien sûr engager d’autres moyens que ceux de la fédération. “Mais actuellement on reste sur un travail rationnel et méthodique”. 

 

Rédaction web (Interview : Manava Tepa)

 

Stanley Ellacott, président de la FEPSM

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Turama : Parcoursup, ouverture de la plateforme le 22...

Mercredi 22 janvier, tous les élèves de Terminale devront constituer leur dossier sur la plateforme Parcoursup. Il n’y a pas de nouveauté cette année, mais attention vous n’aurez que jusqu’au 12 mars pour valider vos choix. Nous nous sommes rendus dans un des établissements où le suivi des élèves a été des plus efficace : au lycée Samuel Raapoto.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X