lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

Affaire Sandra Network : les victimes réclament des centaines de millions

Publié le

Publié le 17/04/2017 à 16:24 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture < 1 min.

Les faits remontent à 2015. Basée sur le système pyramidal de Panzy,  la société aurait dispensé des formations à près de 8.000 personnes. La plupart n’ont jamais touché l’argent qu’ils se sont vu promettre, tandis que d’autres ont perdu les économies de toute une vie. Aujourd’hui, le procureur de la République qualifie l’affaire « d’escroquerie à grande échelle« .

Au tribunal, une cinquantaine de noms composent la longue liste des victimes. À la barre, ils regrettent leur naïveté et racontent avoir « été abusés d’un système sectaire« . Leur préjudice financier et moral est toujours en cours d’évaluation. Il s’élèverait à plusieurs centaines de millions de francs. 

Le procureur de la République a requis un an de prison ferme avec mandat dépôt contre Sandra Faraire, ainsi qu’une année de sursis avec mise à l’épreuve. Elle écope également de 7 millions d’amende et de sa mise en faillite personnelle. Les trois dirigeants de la société devront également indemniser les victimes.

Le délibéré est attendu le 20 juin.
 

Rédaction web avec Sam Teinaore 

Rédaction web avec Sam Teinaore

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...