dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Fortes pluies : des maisons inondées à Papara

Publié le

Jeudi, en milieu d’après-midi, à Papara, des intempéries soudaines ont fait déborder trois cours d’eau au niveau du PK 33. Les services techniques de la commune sont intervenus rapidement pour déblayer les ponts obstrués par des branchages. Ce jeudi matin, l’heure était au nettoyage chez les habitants touchés par la montée des eaux.

Publié le 05/12/2019 à 14:55 - Mise à jour le 06/12/2019 à 14:23
Lecture 3 minutes

Jeudi, en milieu d’après-midi, à Papara, des intempéries soudaines ont fait déborder trois cours d’eau au niveau du PK 33. Les services techniques de la commune sont intervenus rapidement pour déblayer les ponts obstrués par des branchages. Ce jeudi matin, l’heure était au nettoyage chez les habitants touchés par la montée des eaux.

Chez des habitants de Papara, l’eau et la boue ont envahi quasiment tout le terrain jusqu’à l’intérieur de la maison. Heureusement, sans faire de dégâts. Lorsque le pont situé à l’entrée de chez eux est obstrué par des branches et des déchets, le cours d’eau qui longe leur terrain déborde. Ce couple est résigné. « On a l’habitude, ce n’est pas la première fois que ça arrive. (…) Cela bouche au niveau du pont et ça remonte par le caniveau. L’eau est montée jusque sur la route et est entrée dans la maison » nous dit Francis Tehei.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Hier, aux alentours de 16 heures, de fortes pluies s’abattent sur Papara. Sur des images amateurs, on constate la montée des eaux sur la chaussée. En moins de dix minutes seulement, trois ruisseaux de ce secteur sont devenus des torrents selon les services techniques de la mairie. « L’eau est montée jusque sur le pont et donc sur la route. Cela a engendré des perturbations au niveau de la circulation. Il y avait des branchages, des arbres… qui faisaient office de bouchon. Ce qui fait que les populations de la zone ont reçu de l’eau dans leur maison. On peut dire aujourd’hui que c’est une zone à risque car inondable » explique Alfred Reiatua, directeur des services techniques à la mairie de Papara.

Agnès Tepa, 72 ans, a vu elle aussi l’eau envahir sa maison construite toute proche d’un des cours d’eau. Les branches charriées en amont par le courant se sont coincées sous ce pont, empêchant l’eau de s’écouler vers la mer. « J’ai eu très peur hier. La nuit, on ne voit pas, du coup j’ai cru que j’allais tomber dans la rivière. (…) Je suis toute seule, j’ai besoin d’aide » déclare-t-elle.

La maison d’Agnès où l’eau est entrée. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La mairie a sollicité à plusieurs reprises les services du Pays pour curer ces rivières car la zone est considérée à risque. « La crue d’hier, à mon sens, était très importante. Je ne voudrais pas que la prochaine fois, des vies soient mises en péril. C’est pour cela que le Pays doit intervenir rapidement pour sécuriser toute cette zone » nous dit Béatrice Peyrissaguet, maire par intérim de Papara. Et les fortes pluies ont grignoté les berges. « On s’est aperçu que la rivière avait pris encore au moins un mètre de la berge. Cela devient vraiment dangereux. (…) Papara est une commune plus arrosée que les autres. Et si les rivières ne sont entretenues correctement, si on a toujours cet incivisme de tous les riverains qui balancent tout dedans, on ne va jamais y arriver » poursuit-elle.

Selon les habitants, ces cours d’eau pourraient encore se remplir car plus haut dans les montagnes, plusieurs cascades se sont formées le long des falaises.

infos coronavirus