vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Le programme de l’Europe tente de booster les exportations

Publié le

Le programme de l’Europe a 7 ans et il a déjà permis à 450 entreprises polynésiennes de trouver des opportunités d’export en Europe. Organisée par Entreprise Europe Network et la CCISM, l’opération réunit pendant 4 jours les entrepreneurs désireux de se développer sur le continent.

Publié le 20/06/2022 à 17:19 - Mise à jour le 20/06/2022 à 17:20
Lecture < 1 min.

Le programme de l’Europe a 7 ans et il a déjà permis à 450 entreprises polynésiennes de trouver des opportunités d’export en Europe. Organisée par Entreprise Europe Network et la CCISM, l’opération réunit pendant 4 jours les entrepreneurs désireux de se développer sur le continent.

Comme d’autres entrepreneurs en quête de contacts et de financements à l’international, Teirainui Hamblin Ellacott, cherche à intégrer le programme de l’Europe pour lancer son nouveau business. “J’ai un projet de plateforme pour promouvoir les créateurs et les artisans polynésiens en Europe. C’est important de pouvoir connaitre les restrictions qu’on peut avoir notamment au niveau de la règlementation. Quand on ne connaît pas, on se lance et finalement on se rend compte que ce n’est pas si simple que ça. Aujourd’hui c’est l’occasion pour nous de pouvoir mieux comprendre tout ça.”

Objectif : mettre à disposition un large réseau d’entreprises européennes et rééquilibrer la balance commerciale entre l’Europe et le Fenua, largement déficitaire.

450 entreprises polynésiennes ont déjà bénéficié de ce programme, qui permet de mutualiser les exports de marchandises. “On affrète quatre fois dans l’année des conteneurs pour mettre des produits polynésiens et ensuite exporter vers l’Europe par le biais du Havre, par le biais de la métropole. c’est vrai que l’Europe demande quand même des entreprises qui soient bien structurées. Ça c’est important. On les aide à se structurer. Ce n’est pas au niveau de la taille mais au niveau de leur volonté de vouloir aller chercher ces marchés extérieurs”, explique John Tehuritaua, responsable Entreprise Europe Network pour la CCISM.

Aujourd’hui, les exportations du Fenua reposent principalement sur les matières premières agro-alimentaires, mais aussi la cosmétique, avec près de 500 millions de produits expédiés chaque année.

infos coronavirus