mardi 28 juin 2022
A VOIR

|

Communiqué

Fret maritime : des réunions de travail avec Winston Peters

Publié le

COMMUNIQUE - Le président du Pays Edouard Fritch a reçu l’ancien Vice-premier ministre de Nouvelle Zélande et ancien ministre des Affaires étrangères, Winston Peters.

Publié le 18/05/2022 à 14:41 - Mise à jour le 18/05/2022 à 14:43
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUE - Le président du Pays Edouard Fritch a reçu l’ancien Vice-premier ministre de Nouvelle Zélande et ancien ministre des Affaires étrangères, Winston Peters.

À la suite de la pandémie mondiale de la Covid 19 et depuis la guerre en Ukraine, qui impactent considérablement les échanges économiques mondiaux, le président Edouard Fritch, a été sensibilisé par les importateurs et les acconiers au problème du fret maritime, aux coûts et aux retards importants dans l’acheminement des conteneurs ; une situation qui pèse lourdement sur l’économie polynésienne. Le Président a rencontré les entreprises, les commerçants et les professionnels du fret maritime, pour les écouter et comprendre leurs difficultés, afin d’essayer de trouver des solutions. Il le fera encore demain jeudi en rendant visite à des entreprises et des importateurs de Fare Ute. C’est dans cette démarche que s’inscrit la visite actuelle de l’ancien Vice-premier ministre de Nouvelle Zélande et ancien ministre des Affaires étrangères, Winston Peters, qui a été invité par le Président. Avocat d’origine Maori, homme politique de premier plan, ami de longue date de la Polynésie française, monsieur Peters est resté très influent dans le secteur du commerce et des ports en Nouvelle Zélande. C’est à ce titre que son expertise a été souhaitée.

Après une première prise de contact avec le président Edouard Fritch, monsieur Winston Peters, a rencontré lors de deux séances de travail organisées à la présidence, les agents maritimes puis des importateurs pour débattre des problèmes d’acheminement des containers au départ des ports d’Auckland et de Tauranga. Les difficultés rencontrées par ces opérateurs, essentiels à nos importations de Nouvelle-Zélande, ont également été évoqués, notamment les délais de traitement relativement longs de manutention des containers, en particulier lorsque les conteneurs contiennent des produits périssables (Viandes et Fruits) et qu’ils sont bloqués sur les Quais à Auckland. Ceci représente un véritable casse-tête.

Au cours de cet échange fructueux, M. Weston Peters a pu être sensibilisé sur ce sujet important d’approvisionnement de nos iles sachant que près de 50 % des 45.000 containers qui arrivent chaque année dans le port de Papeete viennent ou transitent par ceux de Nouvelle-Zélande. Monsieur Winston Peters a bien pris note des préoccupations qui ont été formulées et il sera notre interprète auprès des autorités portuaires et politiques de son Pays pour étudier ensemble des pistes d’amélioration et de réduction des délais d’acheminement.

A la veille de son retour vers la Nouvelle Zélande, le président Edouard Fritch, accompagné du Vice-président Jean Christophe Bouissou, du ministre des Finances et de l’Économie, Yvonnick Raffin, du ministre des Grands Travaux en charge des ports, René Temeharo, du ministre de la Jeunesse et de la Prévention, Naea Bennett, et du conseiller Claude Periou, a reçu monsieur Winston Peters pour faire le point sur ses échanges avec les professionnels polynésiens, et dessiner les pistes de solutions qui pourraient être envisagées en partenariat avec son Pays.

infos coronavirus