mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

Dépenses de l’État en Polynésie : 186,3 milliards de Fcfp en 2019

Publié le

L'heure est au bilan et il est à la baisse par rapport à 2018 : en 2019, l'État a dépensé 186,3 milliards de Fcfp en Polynésie en 2019.

Publié le 10/11/2020 à 9:42 - Mise à jour le 10/11/2020 à 11:07
Lecture 2 minutes

L'heure est au bilan et il est à la baisse par rapport à 2018 : en 2019, l'État a dépensé 186,3 milliards de Fcfp en Polynésie en 2019.

En 2019, l’État a apporté son soutien financier pour accompagner la Polynésie française (96,3 milliards de Fcfp, soit 52% du montant total de ses dépenses) et les communes (13,4 milliards de Fcfp, soit 7% de ses dépenses) dans la réalisation de nombreuses opérations structurantes au bénéfice de l’ensemble des Polynésiens. Les dépenses pour l’exercice des compétences de l’État se sont élevées à 76,5 milliards de Fcfp, soit 41% du montant total de ses dépenses.

En 2019, l’État a contribué à l’exercice des compétences de la Polynésie française à hauteur de 96,3 milliards de Fcfp.

Ces fonds correspondent principalement à des dépenses en matière d’enseignement (67%), comprenant la rémunération des personnels mis à disposition de la collectivité (5 734 agents), et pour 22% à des versements en faveur de la collectivité au titre des engagements contractuels de l’État (dotation globale d’autonomie, investissements prioritaires, contrat de projets, fonds exceptionnel d’investissement, régime de solidarité).

Les dépenses de l’État au profit des communes représentent 13,4 milliards de Fcfp, soit 7% des dépenses de l’État.

Ces dépenses englobent la dotation globale de fonctionnement, la dotation d’équipement des territoires ruraux, la dotation territoriale pour l’investissement des communes et la contribution de l’État au fonds intercommunal de péréquation. Elles sont en hausse de 370 millions de Fcfp en 2019 par rapport à 2018 dont à la revalorisation de la dotation globale de fonctionnement (+111,2 millions de Fcfp).

Un soutien fiscal aux entreprises pour la réalisation de nombreuses opérations structurantes :

Les dépenses de l’État pour l’exercice de ses propres compétences sont stables et s’élèvent à 76,5 milliards de Fcfp.

Les dépenses en matière de justice, sécurité, enseignement supérieur et recherche représentent 35,8 milliards de Fcfp. À ces dépenses s’ajoutent notamment les pensions civiles et militaires (27,1 milliards de Fcfp) et les dépenses propres des administrations de l’État sur le fenua.

Enfin, l’essentiel des dépenses de l’État est consacré à la rémunération de ses agents, fonctionnaires et contractuels (10 321 agents au 31 décembre 2019) qui concourent au dynamisme de l’économie locale.

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.