lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Tahiti célèbre le Nouvel An chinois

Publié le

Publié le 04/02/2019 à 15:59 - Mise à jour le 04/02/2019 à 15:59
Lecture 2 minutes

Des pétards pour chasser les mauvais esprits suivis de la danse du lion, les festivités du Nouvel An chinois ont débuté ce mardi 5 février sous le signe du cochon de terre. Et une fois n’est pas coutume, la cérémonie s’est tenue au temple Kanti de Mamao et les lions ont ainsi pu recevoir la bénédiction des dieux, une bénédiction importante pour eux et qui va leurs permettre de se rendre dans différents lieux pour, à leur tour apporter leur bienveillance aux lieux visités.

>>> Lire aussi : L’année du cochon de terre sera « positive » selon l’oracle du temple Kanti

Une année positive selon l’oracle du temple, mais à condition de fournir beaucoup d’efforts. La tradition veut que la danse du lion apporte prospérité aux commerces : « C’est important pour nous, la communauté chinoise, que le lion vienne. Cela nous apporte la joie, le bonheur, la santé, la paix » explique Lui-Line Siao Yao, commerçante.

Pour attirer la chance, les commerçants de Papeete font chaque année appel à une association d’arts martiaux. Pour respecter le rituel, cachés sous le lion, ils doivent attraper un bouquet de légumes suspendu pour apporter richesse, prospérité et bonheur. Un exercice difficile et toujours une performance aux yeux du public : « c’est impressionnant, c’est magnifique à voir ! » s’exclame Cécile Taero.

>>> Voir aussi : Vidéo – L’art et la manière de célébrer le Nouvel An chinois

Les danseurs vont devoir parcourir des dizaines de commerces et d’entreprises chaque jour durant deux semaines : « Il y a beaucoup de stress, il fait chaud sous le lion… Et on doit faire attention dans les magasins à ne pas toucher des objets pour que ça tombe. Plutôt que de rester à la maison rien faire et vagabonder dans le quartier, je préfère faire ça. Je souhaite à tout le monde beaucoup de bonheur pour cette nouvelle année, prospérité, amour et beaucoup de richesse » déclare Jean Haapuea, membre de l’association Jin Wu Koon et danseur.

Les festivités se poursuivent ce vendredi pour le bal du Nouvel An et ce dimanche lors de la journée culturelle chinoise au temple Kanti.

Retrouvez ICI  le programme complet des festivités à Tahiti.
 

Rédaction web avec Sophie Guébel, Esther Parau-Cordette et Naea Bennett

infos coronavirus