mercredi 5 mai 2021
A VOIR

|

« Tahiti à Paris » : un marché polynésien en métropole

Publié le

ÉVÉNEMENT - Ce mercredi 22 mai s’est ouvert à Paris la troisième édition du marché polynésien "Tahiti à Paris". Artisanat, culture et traditions sont mis en avant et les visiteurs sont totalement séduits.

Publié le 23/05/2019 à 14:10 - Mise à jour le 20/06/2019 à 15:32
Lecture 2 minutes

ÉVÉNEMENT - Ce mercredi 22 mai s’est ouvert à Paris la troisième édition du marché polynésien "Tahiti à Paris". Artisanat, culture et traditions sont mis en avant et les visiteurs sont totalement séduits.

Perles, monoï, pareu, fausses fleurs pour mettre dans les cheveux… les incontournables de la culture polynésienne sont actuellement à l’honneur au marché polynésien organisé à la capitale française par la Délégation de la Polynésie française. De quoi réchauffer le cœur des visiteurs, dont certains sont déjà venus au fenua et souhaitent ainsi se remémorer quelques souvenirs en achetant des produits qu’ils ne trouvent pas habituellement au métropole comme du pain coco ou certains jus de fruits.

À l’étage du marché, place aux ateliers. Si certains en profitent pour se faire tatouer, les plus manuels découvrent l’art de raccommoder en confectionnant un tifaifai. « On en offre pour les mariages, les naissances, et même pendant la disparition de quelqu’un qui est très cher » explique Béatrice Legayic, présidente de l’association « Te api nui o te Tifaifai ». Sashimi, poisson cru, pua taro , gâteau à la banane : les visiteurs les plus gourmets, eux, se régalent avec les petits plats concoctés par la cheffe cuisinière Teruru.

Une chose est sûre, le public est conquis et les participants sont satisfaits. Ces 5 jours de manifestation sont une aubaine pour eux. « Il y a énormément de monde car ça commence à être connu comme c’est déjà la troisième édition. Il y a une bonne communication » nous dit Jean-Claude Giraud, représentant de « Tahitian Secrets » .

Au fil des ans, le marché s’agrandit. Pour cette troisième édition, 21 exposants ont répondu à l’appel de la délégation polynésienne à Paris. Il prendra fin le dimanche 26 mai, jour de la fête des mères.

infos coronavirus