lundi 14 juin 2021
A VOIR

|

Plus de 1 500 jeunes chrétiens rassemblés à Bora Bora

Publié le

Publié le 10/11/2018 à 13:00 - Mise à jour le 10/11/2018 à 13:00
Lecture 2 minutes

Plus de 1 500 jeunes de l’UCJG (Union Chrétienne des Jeunes Gens) provenant des cinq îles de Raromatai s’était donnés rendez-vous cette semaine à Bora Bora pour échanger, partager et discuter sur le thème « Te tiamaraa o te Maohi i mua i te Tumu Nui ». Et si le sport fait le plus grand nombre d’adeptes chez les jeunes Chrétiens, du côté de l’artisanat et de l’horticulture, il en est tout autre. Les jeunes se font de plus en plus rares, seuls quelques-un s’accrochent, mais la plupart n’ont pas la patience. « Les jeunes d’aujourd’hui sont très différents, ils n’aiment pas ce travail. Pour eux, c’est fiu et trop long » nous dit Victorine Raauru, de l’UCJG de Tahaa.

Dans la couture, la confection de costumes ou la création de bijoux artisanaux, les anciens sont les plus assidus. Mais dès que l’occasion se présente, ils n’hésitent pas à transmettre leur savoir-faire. Rose Firuu, de l’UCJG de Tahaa, s’essaie à la couture de tifaifai pour la première fois : « J’ai appris aujourd’hui avec les mamas de Vaitoare C’est une belle expérience ».

Ce rassemblement était placé sous le thème de la liberté, peut-être pour marquer les dix années durant lesquelles l’UCJG du 4e arrondissement ne s’était plus réuni. En tout cas, pour l’organisation, il était urgent de reprendre en main la jeunesse d’aujourd’hui et de les préparer à la vie active. « Il faut vraiment prendre ce que nos parents nous ont transmis, non seulement pour le métier, mais aussi pour nourrir nos familles », a déclaré Nathalie Teupoohuitua, responsable de l’artisanat.

 Après Bora Bora, le prochain rassemblement UCJG aura lieu à Tahaa.
 

Rédaction web avec Rony Mou-Fat

infos coronavirus