mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

Ori Tahiti : les pros se forment pour éviter des blessures

Publié le

Publié le 03/07/2016 à 15:22 - Mise à jour le 03/07/2016 à 15:22
Lecture 2 minutes

Alors qu’un millier de danseurs font vibrer les planches de To’ata pour le Heiva, certains professionnels de la danse traditionnelle ont démarré une formation. Rien n’est acquis même pour les professeurs de danse qui font ce métier depuis plusieurs années.
 
Depuis ce lundi et ce pendant deux semaines, les pros du Ori Tahiti reçoivent une formation d’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé. En clair, une formation qui permet d’allier la danse et la santé par la connaissance et la prévention des pathologies lors d’un entrainement intensif.  « Je trouve que c’est important. La danse c’est un sport physique ça utilise toutes les parties du corps, et c’est important de savoir quels sont les bons gestes, et comment ne pas abimer ton corps », a confié Robby Ariiotima, un danseur qui assiste aux cours.
 
Cette formation inédite au fenua, est organisée par le conservatoire et le ministère de la Culture. Si pour certains, recevoir une formatrice de métropole pour apprendre les postures et les mouvements adéquats à effectuer pour savoir mieux se tenir, c’est un privilège pour Fabien Dinard. « Des centaines d’enfants  s’inscrivent à la danse (au conservatoire NDLR) donc il est important de faire passer le meilleur enseignement sans les esquinter », souligne le directeur du conservatoire.
 
Ces cours seront l’occasion d’apporter le meilleur enseignement possible pour éviter les déchirures dues aux mauvaises postures. Trop de danseurs et danseuses se blessent. Car un mouvement relie plusieurs membres à la fois, il est donc important de connaître l’anatomie du corps.
 
Yvonne Paire est formatrice en anatomie de la danse depuis 1982. Elle intervient dans plusieurs domaines de la danse, du street-art, à la danse classique au Ori Tahiti. Elle donnera une formation de 50 heures.
 

Rédaction Web (Interview Brandy Tevero)

infos coronavirus