jeudi 4 juin 2020
A VOIR

|

Musée de Tahiti et des îles : Une journée du patrimoine pour les enfants

Publié le

Le musée de Tahiti et des îles à Punaauia a accueilli cette semaine des enfants dans le cadre des journées du patrimoine. Plus de 1 100 élèves ont participé à cet événement, qui proposait plusieurs ateliers autour du patrimoine polynésien.

Publié le 10/09/2019 à 17:18 - Mise à jour le 23/09/2019 à 11:33
Lecture 2 minutes

Le musée de Tahiti et des îles à Punaauia a accueilli cette semaine des enfants dans le cadre des journées du patrimoine. Plus de 1 100 élèves ont participé à cet événement, qui proposait plusieurs ateliers autour du patrimoine polynésien.

Ils sont en primaire, au collège ou au lycée : 55 classes se sont rendues au musée des Tahiti et des îles pour les journées du patrimoine. « C’est un jour spécial parce que les enfants se rejoignent ici. J’ai plusieurs créneaux : atelier tapa, jeux du patrimoine, visite guidée de l’exposition Tupuna Transit… Cela permet aux enfants d’apprendre sur la culture grâce aux différents ateliers. Et plusieurs associations nous aident comme le Centre Culturel ‘Arioi ou encore Mata Tohora pour la protection des cétacés » explique Tavai Staelens, médiatrice culturelle et agent d’accueil.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

S’approprier sa culture au travers de différents ateliers ou encore à travers son histoire, tel est l’objectif de cette journée. Les élèves de seconde du lycée de Faa’a en ont également profité pour confectionner des couronnes vendues pour une bonne cause : Octobre rose, le mois dédié à la lutte contre le cancer du sein.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Cette journée réservée aux scolaires est un événement désormais inscrit au calendrier du musée de Tahiti et des îles. Ouvert à tous les établissements, elle a de plus en plus de succès, alors il faudra réserver sa participation pour les futures éditions…

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Bora Bora : les restaurateurs en difficulté

Après l’arrêt du dispositif d’aide de 100 000 Fcfp, à Bora Bora, certains refusent le dispositif exceptionnel de sécurisation de l’emploi. Les licenciements sont imminents.

PRISM recrute sa 5e promotion d’entrepreneurs

Cet appel à projets s’adresse aux entrepreneurs qui ont une idée d’entreprise innovante et qui souhaitent se faire accompagner dans son développement....

Vente d’alcool : la FGC demande à « revenir d’urgence...

Malgré le nouvel allègement des mesures de restriction sur la vente d'alcool à compter du mardi 2 juin, la Fédération Générale du Commerce (FGC) indique dans un communiqué ne pas être du tout satisfaite de la décision prise par le Conseil des ministres.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV