mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

Marquises : clap de fin pour le Matavaa

Publié le

Samedi soir, s’est tenue la dernière soirée de danse du Matavaa. Nuku Hiva et Fatu Hiva ont clôturé le festival. Une 13e édition dont se réjouit le comité organisateur.

Publié le 10/07/2022 à 16:14 - Mise à jour le 11/07/2022 à 16:57
Lecture < 1 min.

Samedi soir, s’est tenue la dernière soirée de danse du Matavaa. Nuku Hiva et Fatu Hiva ont clôturé le festival. Une 13e édition dont se réjouit le comité organisateur.


Le Matavaa n’a pas failli à sa réputation… Depuis l’ouverture, les festivaliers ont témoigné leur attachement à la culture marquisienne. Te Eo, le thème retenu pour ce Matavaa a rayonné dans le cœur de chacun. Pour Teiki Fournier de la délégation de Nuku Hiva, “c’est un hommage et une fierté. C’est la façon de montrer au monde entier ce que nous mangeons (…) Tout est naturel ici aux Marquises chez nous.”

Thierry, touriste, a été conquis par l’événement : “C’est un partage, ils ont quelque chose en commun et le spectacle d’hier a mis en évidence cet amour et cette attache à cette langue marquisienne.”

Nuku Hiva et Fatu Hiva ont été les dernières délégations à monter sur scène : un condensé de chants et danses haut en couleurs. Une fois de plus, le Haka Manu et le Haka’u ont subjugué les spectateurs. La représentante des Marquises Vaihinaura Fauura se dit fière d’avoir participé aux festivités : “Je suis contente d’avoir participé à ce festival, d’autant plus que c’est chez moi et dans ma vallée à Omoa. Je suis contente d’avoir pu revenir et de mohntrer à la population que je suis Miss Marquises et je reviens chez moi, et c’est une fierté, un honneur de pouvoir être là aujourd’hui.”

Un Matavaa qui s’est achevé ce dimanche matin avec la célébration du culte et l’annonce de la 14e édition qui se tiendra à Nuku Hiva.

infos coronavirus