fbpx
lundi 27 janvier 2020
A VOIR

|

Le grand Charles Aznavour amène Montmartre à To’ata

Publié le

Publié le 14/10/2017 à 21:17 - Mise à jour le 14/10/2017 à 21:17
Lecture 3 minutes

Il avait joué à guichets fermés à Nouméa… mais à Papeete, un tiers des sièges sont restés vides. Dommage pour un chanteur qui, selon une confidence d’un de ses musiciens “rêvait de ce concert à Tahiti depuis des années et en parlait souvent”. Mais qu’importe, ce même musicien retient “un public qui a la banane et qui chante avec nous”

Facile, quand Charles Aznavour choisit ses plus grands succès : “Mourir d’aimer”, “Mes amis, mes amours, mes emmerdes”, ou “Hier encore j’avais 20 ans”… et parle avec le public comme avec de vieux amis, pour revenir sur sa carrière… ou sur son âge ! 
“Je suis sûr que je suis le plus âgé ici, mais s’il y a quelqu’un de plus âgé que moi, il peut venir sur scène” demande-t-il en souriant. Personne ne se lèvera pour le rejoindre… “J’ai eu votre âge à tous, à un moment de ma vie et je vous le dis avec plaisir parce que je compte aller très loin” plaisante encore le chanteur.
 

Avec ses bretelles rouges, ce chantre de la nostalgie semble tout droit sorti de la France d’avant-guerre, lui dont les parents sont pourtant originaires d’Arménie et qui a souffert de l’Histoire terrible de ce pays. C’est d’ailleurs sur une chanson sur les émigrants qu’il ouvre son concert. Une Histoire qui l’a sans doute rendu plus fort, lui qui a l’une des plus belles carrières de la chanson française, avec un bagage de départ modeste : “J’ai eu juste mon certificat d’études, et encore, sans mention” s’amuse-t-il… mais c’est bien lui qui a écrit 90% des textes et 70% des mélodies qu’il interprète.
 

La ferveur du public culmine sur les derniers morceaux, “La Bohème” et son accordéon plaintif, puis “Emmenez-moi”, reprise en choeur par tout To’ata. Après 1h45 de concert, Charles Aznavour quitte alors la scène discrètement avec ses sept musiciens, et malgré les applaudissements, il ne reviendra pas. Il n’est pas un homme de rappels.

Après le concert, le public chante encore, bras dessus bras dessous, “Emmenez-moi”. Une dame, comme envoûtée par son idole, chante “La Bohème” sans vouloir s’interrompre. Même Jean-Christophe Bouissou risque quelques notes au pied de la scène. Aznavour n’a pas fait le plein, mais il a fait rêver, plus de soixante-dix ans après le début de sa notoriété, au côté d’une certaine… Edith Piaf. 
 

Mike Leyral

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Bus électriques : comment intervenir en cas d’accident

Avec la mise en circulation de bus électriques sur les routes de Tahiti, les procédures d’intervention évoluent en cas d’accident, et notamment si ces véhicules de transport en commun venaient à prendre feu. Plusieurs brigades du fenua se forment aux spécificités techniques de ces nouveaux bus.

La volleyeuse Tehei Labaste aux JO de Paris ?

Tehei Labaste et sa jumelle Tehea sont deux joueuses incontournables du volley-ball tahitien. En 2014, elles ont intégré l’équipe du SOC, à...

Hawaii : il réalise le rêve de surfer d’une...

https://www.instagram.com/p/B7nEzVPDy9q/?utm_source=ig_web_copy_link Kamalu Rosa, instructeur de surf à Waikiki et qui a également incarné le célèbre surfeur Eddie Aikau...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X