vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Le grand Charles Aznavour amène Montmartre à To’ata

Publié le

Publié le 14/10/2017 à 21:17 - Mise à jour le 14/10/2017 à 21:17
Lecture 3 minutes

Il avait joué à guichets fermés à Nouméa… mais à Papeete, un tiers des sièges sont restés vides. Dommage pour un chanteur qui, selon une confidence d’un de ses musiciens “rêvait de ce concert à Tahiti depuis des années et en parlait souvent”. Mais qu’importe, ce même musicien retient “un public qui a la banane et qui chante avec nous”

Facile, quand Charles Aznavour choisit ses plus grands succès : “Mourir d’aimer”, “Mes amis, mes amours, mes emmerdes”, ou “Hier encore j’avais 20 ans”… et parle avec le public comme avec de vieux amis, pour revenir sur sa carrière… ou sur son âge ! 
“Je suis sûr que je suis le plus âgé ici, mais s’il y a quelqu’un de plus âgé que moi, il peut venir sur scène” demande-t-il en souriant. Personne ne se lèvera pour le rejoindre… “J’ai eu votre âge à tous, à un moment de ma vie et je vous le dis avec plaisir parce que je compte aller très loin” plaisante encore le chanteur.
 

Avec ses bretelles rouges, ce chantre de la nostalgie semble tout droit sorti de la France d’avant-guerre, lui dont les parents sont pourtant originaires d’Arménie et qui a souffert de l’Histoire terrible de ce pays. C’est d’ailleurs sur une chanson sur les émigrants qu’il ouvre son concert. Une Histoire qui l’a sans doute rendu plus fort, lui qui a l’une des plus belles carrières de la chanson française, avec un bagage de départ modeste : “J’ai eu juste mon certificat d’études, et encore, sans mention” s’amuse-t-il… mais c’est bien lui qui a écrit 90% des textes et 70% des mélodies qu’il interprète.
 

La ferveur du public culmine sur les derniers morceaux, “La Bohème” et son accordéon plaintif, puis “Emmenez-moi”, reprise en choeur par tout To’ata. Après 1h45 de concert, Charles Aznavour quitte alors la scène discrètement avec ses sept musiciens, et malgré les applaudissements, il ne reviendra pas. Il n’est pas un homme de rappels.

Après le concert, le public chante encore, bras dessus bras dessous, “Emmenez-moi”. Une dame, comme envoûtée par son idole, chante “La Bohème” sans vouloir s’interrompre. Même Jean-Christophe Bouissou risque quelques notes au pied de la scène. Aznavour n’a pas fait le plein, mais il a fait rêver, plus de soixante-dix ans après le début de sa notoriété, au côté d’une certaine… Edith Piaf. 
 

Mike Leyral

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV