mardi 16 août 2022
A VOIR

|

Heiva, jeune DJ prometteur du fenua

Publié le

À seulement 19 ans, DJ Heiva a déjà conquis le cœur des Polynésiens avec ses nombreux mixes... Rencontre :

Publié le 02/07/2022 à 9:07 - Mise à jour le 02/07/2022 à 9:49
Lecture < 1 min.

À seulement 19 ans, DJ Heiva a déjà conquis le cœur des Polynésiens avec ses nombreux mixes... Rencontre :


Heiva est passionné par le monde de la musique depuis tout petit. Après plusieurs années passées au conservatoire artistique de la Polynésie (CAPF), il a composé ses propres morceaux dès l’âge de 13 ans : “Cela fait six ans que je crée ma musique. Je m’entraine tous les jours, et j’essaie de faire les choses de mieux en mieux. (…) Ma touche musicale va plus être de l’électro ou tout ce qui est sud-américain, qui touche au reggaeton, mais toujours avec cette touche électro”.

Le jeune homme ne compte pas les heures qu’il passe devant ses platines pour améliorer son style musical. Heiva aime les défis et ne cesse de s’en lancer et de sortir de sa zone de confort. “Même si c’est cool, même si c’est la musique, la fête… la musique, c’est un travail. Il faut bosser, et souvent, on l’oublie. Ceux qui marchent, c’est ceux qui ne lâchent pas l’affaire. Et Heiva ne lâche pas l’affaire, il est toujours en train de travailler, de continuer de produire. Il n’y a que les gens qui font ça qui font que ça marche à un moment” confie Didjelirium, proche de Heiva.

En plus d’avoir déjà animé plusieurs soirées, dont certaines aux côtés de grands noms du milieu, le DJ a dernièrement mixé à bord d’une montgolfière en métropole :


Heiva n’en garde pas moins les pieds sur terre et ne perd pas de vue ses objectifs : “Il faut travailler à l’étranger pour ensuite mieux travailler ici. J’ai deux gros projets qui arrivent bientôt. (…) Pour l’instant, mon but, c’est de me développer au maximum, faire tout mon possible, et après on verra les résultats que ça donnera”.

Sa détermination et son envie de bien faire les choses le promettent déjà à un bel avenir…

infos coronavirus