samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Bora Bora : le marae Haupuni se refait une beauté

Publié le

La commune de Faanui, à Bora Bora, tente de valoriser ses sites historiques. Ainsi, une opération de nettoyage du marae Haupuni a démarré il y a peu.

Publié le 21/09/2020 à 15:43 - Mise à jour le 21/09/2020 à 15:44
Lecture < 1 min.

La commune de Faanui, à Bora Bora, tente de valoriser ses sites historiques. Ainsi, une opération de nettoyage du marae Haupuni a démarré il y a peu.

Depuis quatre jours, une vingtaine de jeunes s’activent dans la vallée des rois de Faanui, à Bora Bora. Ils ont entamé une opération de nettoyage du marae Haupuni, qui leur permet de faire d’une pierre deux coups : rendre sa beauté au site, et en apprendre plus sur son histoire.

« C’est important pour nous et pour les touristes, confie Tony, habitant de Faanui qui participe au nettoyage. Mais c’est pour nous avant tout, car on peut savoir que nos ancêtres reposent ici. »

« C’est grâce à ce genre d’initiative que l’on revient vers la montagne, indique Vito Roomataroa, maire délégué de Faanui. Nous revenons ainsi à l’histoire de cette montagne et de cette terre. Que l’on nettoie, c’est une bonne chose. Il est temps de ne plus rester à la maison, mais de revenir à la nature. »

Propriétaire du site, Pauline a demandé à valoriser ce lieu où, avant l’arrivée du capitaine Cook en 1769, Puni, roi de Faanui, va imposer la paix sur l’île de Bora Bora, après avoir vaincu ses adversaires.

« Ça va être notre fierté, dit-elle. Le district de Faanui a une histoire. Il y a non seulement une histoire, mais il y a des marques que nos ancêtres nous ont laissées en souvenir de leur passage sur cette terre. »

Le marae de Haupuni ne sera pas le seul site à avoir droit à cette remise en beauté. Une association de Bora Bora a d’ores et déjà repéré d’autres vestiges autour de l’île. En plus de les nettoyer, elle prévoit d’y installer des panneaux signalétiques.

infos coronavirus

Les frontières du Canada resteront fermées jusqu’à fin novembre

Le Canada a annoncé vendredi une nouvelle prolongation, jusqu'à fin novembre, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n'est pas jugée essentielle, ainsi que des exemptions à la quarantaine obligatoire.

Les États-Unis vont autoriser la reprise des croisières

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi que les croisières pourraient reprendre aux États-Unis à partir de novembre mais à condition de respecter un nouveau protocole strict, dont des tests systématiques des passagers et des membres d'équipage.