samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Un premier cas de Covid-19 à Wallis-et-Futuna

Publié le

Un premier cas de Covid-19 a été détecté sur un passager arrivé le 3 octobre à Wallis-et-Futuna, à l'issue de sa quatorzaine, a indiqué vendredi l'Administration supérieure (préfecture).

Publié le 16/10/2020 à 9:25 - Mise à jour le 16/10/2020 à 14:31
Lecture < 1 min.

Un premier cas de Covid-19 a été détecté sur un passager arrivé le 3 octobre à Wallis-et-Futuna, à l'issue de sa quatorzaine, a indiqué vendredi l'Administration supérieure (préfecture).

« La quatorzaine des passagers arrivés par le vol du 3 octobre dernier, qui devait s’achever le 16 octobre 2020 à 10h00, est prolongée, le résultat du test PCR d’une des personnes placées en confinement s’étant révélé positif », a indiqué l’équivalent de la préfecture locale dans un communiqué.      

La personne testée positive, « asymptomatique », a été placée « en chambre d’isolement dédiée à l’hôpital afin de demeurer sous surveillance médicale ».      

L’Administration supérieure a précisé que « le sas de la quatorzaine avait parfaitement rempli son rôle et qu’il n’y a donc pas de risque de propagation » du virus dans l’archipel de 11 000 habitants, situé dans le Pacifique Sud.       

Wallis-et-Futuna est uniquement desservi par des vols en provenance de Nouvelle-Calédonie. Dans ces deux territoires, au sein desquels le coronavirus ne circule pas, tous les arrivants sont systématiquement confinés pendant 14 jours dans des hôtels réquisitionnés.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.