samedi 8 août 2020
A VOIR

|

Trois milliards d’animaux tués ou déplacés par les feux australiens de 2019-2020

Publié le

Près de trois milliards d'animaux ont été tués ou déplacés par les feux de forêts sans précédent qui ont ravagé l'Australie en 2019 et 2020, à en croire une étude rendue publique mardi qui parle d'une "des pires catastrophes de l'histoire moderne pour la faune".

Publié le 28/07/2020 à 9:26 - Mise à jour le 28/07/2020 à 9:26
Lecture < 1 min.

Près de trois milliards d'animaux ont été tués ou déplacés par les feux de forêts sans précédent qui ont ravagé l'Australie en 2019 et 2020, à en croire une étude rendue publique mardi qui parle d'une "des pires catastrophes de l'histoire moderne pour la faune".

Cette vaste étude menée par plusieurs universités australiennes avance que 143 millions de mammifères ont été affectés par cette crise, de même que 2,46 milliards de reptiles, 180 millions d’oiseaux et 51 millions de grenouilles.

Elle ne chiffre pas le nombre d’animaux tués, mais les perspectives pour ceux qui ont échappé aux flammes « ne sont probablement pas terribles » en raison d’un manque de nourriture, d’abri et de protection face à leurs prédateurs, a estimé Chris Dickman, un des auteurs.

Ces feux, qui reviennent chaque année à la fin de l’hiver austral mais ont été particulièrement virulents pendant plusieurs mois en 2019-2020, ont détruit 115 000 kilomètres carrés, une zone trois fois plus grande que les Pays-Bas, faisant 30 morts. 

Une précédente étude, en janvier, avait estimé à un milliard le nombre d’animaux tués dans les zones les plus sinistrées dans les États du Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud. L’étude rendue publique mardi est la première qui prenne en compte l’ensemble des zones qui ont brûlé en Australie, selon Lily van Eeden, de l’Université de Sydney.


« Il est difficile de penser à d’autres événements, ailleurs dans le monde, de mémoire d’homme, qui ait tué ou déplacé autant d’animaux », a déclaré Dermot O’Gorman, directeur général de la branche australienne du Fonds mondial pour la nature (WWF).

« C’est une des pires catastrophes de l’histoire moderne pour la faune. » 

Le sort des koalas avait ému l’opinion, mais une enquête du gouvernement a récemment cité 100 autres plantes et espèces animales endémiques menacées qui ont perdu plus de la moitié de leur habitat dans les flammes.

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV