A VOIR

|

Statut de candidat à l’UE accordé à l’Ukraine : Zelensky salue “un moment unique et historique”

Publié le

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué jeudi "un moment unique et historique" après l'attribution à l'Ukraine du statut officiel de candidat à l'Union européenne par les Vingt-Sept, une décision attendue par Kiev en pleine invasion russe.

Publié le 23/06/2022 à 10:08 - Mise à jour le 23/06/2022 à 10:08
Lecture 2 minutes

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué jeudi "un moment unique et historique" après l'attribution à l'Ukraine du statut officiel de candidat à l'Union européenne par les Vingt-Sept, une décision attendue par Kiev en pleine invasion russe.

“C’est un moment unique et historique dans les relations Ukraine-UE”, s’est félicité M. Zelensky sur Twitter, affirmant que, selon lui, “l’avenir de l’Ukraine se trouve au sein de l’UE”. “C’est notre victoire”, a-t-il appuyé quelques minutes plus tard dans une courte vidéo sur Instagram. “Nous avons attendu (cette décision) pendant 120 jours et même pendant 30 ans”, depuis l’indépendance de l’Ukraine en 1991. “Nous gagnerons à coup sûr” face à l’armée du président russe Vladimir Poutine, qui a lancé fin février l’invasion de l’Ukraine, a enchaîné M. Zelensky.

De nombreux autres dirigeants ukrainiens ont rapidement réagi à l’annonce faite dans la soirée par Charles Michel, le président du Conseil européen. Dmytro Kouleba, le chef de la diplomatie ukrainienne, a estimé qu’“aujourd’hui marque le début d’un long voyage que nous allons parcourir ensemble”, a-t-il dit dans une courte vidéo tournée en binôme avec Josep Borrell, son homologue européen. “L’Ukraine l’emportera. L’Europe triomphera”, a-t-il affirmé sur Twitter. Avant d’ajouter : “Le peuple ukrainien appartient à la famille européenne. L’avenir de l’Ukraine est avec l’UE”.

Même son de cloche chez Denys Chmygal, le Premier ministre ukrainien, pour qui “cette journée historique” marque “une nouvelle étape de la construction de l’Europe”. “Le statut de candidat officiel à l’UE concerne de nouvelles réformes, un rapprochement à grande échelle dans tous les secteurs de l’économie et un processus d’entrée complète dans le marché intérieur de l’UE”, a-t-il précisé.

Le chef de l’administration présidentielle Andriï Yermak a, lui aussi, évoqué “les réformes nécessaires” à l’Ukraine pour intégrer officiellement l’Union européenne dans le futur. “Nous tenons à devenir membre de l’UE”, a-t-il dit. “Un chemin difficile nous attend, mais l’essentiel est démontré : nous faisons partie du monde civilisé et prenons des voies séparées avec le ‘Zombieland’ (la Russie, ndlr), s’est réjoui enfin sur Twitter Mykhaïlo Podoliak, le conseiller du président Volodymyr Zelensky.

L’Ukraine est donc officiellement candidate à l’adhésion à l’UE, un scénario encore inimaginable en début d’année, mais qui s’est imposé aux Vingt-Sept avec l’invasion russe. Le processus pourrait toutefois prendre des années avant d’aboutir.