vendredi 23 avril 2021
A VOIR

|

Papouasie : décès du « père de l’indépendance » à 84 ans

Publié le

Le "père de l'indépendance" de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, dont il fut le premier chef de gouvernement, Sir Michael Somare, est décédé vendredi à 84 ans des suites d'un cancer, a annoncé sa famille.

Publié le 25/02/2021 à 16:19 - Mise à jour le 25/02/2021 à 17:02
Lecture 2 minutes

Le "père de l'indépendance" de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, dont il fut le premier chef de gouvernement, Sir Michael Somare, est décédé vendredi à 84 ans des suites d'un cancer, a annoncé sa famille.

Le « père de l’indépendance » de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, dont il fut le premier chef de gouvernement, Sir Michael Somare, est décédé vendredi à 84 ans des suites d’un cancer, a annoncé sa famille.

Connu dans son pays comme « Le chef », Somare a conduit la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l’indépendance en 1975 et en fut le Premier ministre pendant 17 ans, à trois reprises entre 1975 et 2011.

Selon sa fille, Betha Somare, son père souffrait d’un cancer du pancréas, diagnostiqué début février, et avait été admis à l’hôpital il y  une semaine.

Pendant plusieurs décennies, Somare a dominé la vie politique de la Papouasie-Nouvelle Guinée, un pays très montagneux et riche en ressources naturelles, distant de quelques dizaines de kilomètres de l’Australie. Il s’était retiré de la vie politique en 2017 après 49 ans au parlement.

« Notre nation honore ce Grand Leader », a déclaré à l’AFP le Premier ministre James Marape, appelant à « une semaine de silence, de paix et de calme » pour rendre hommage à « celui à qui notre pays doit beaucoup ».

Son décès marque la fin d’une époque pour ce pays de 6 millions d’habitants parlant 800 langues différentes, l’un des plus pauvres de la région Asie-Pacifique.

« C’était une figure majeure, une figure iconique de la politique de Papouasie-Nouvelle-Guinée », a déclaré à l’AFP Sinclair Dinnen, un expert de l’Université nationale australienne à Canberra. « Il bénéficiait d’un statut à nul autre pareil. Il était vu comme le père de l’indépendance », a-t-il ajouté.

Né d’un père policier à Rabau le 9 avril 1936, Somare était devenu instituteur, avant de travailler à la radio publique et d’entrer en politique.

Brillant et éloquent, il avait participé à la fondation du Parti nationaliste de l’Union de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PANGU) en 1967 avant de remporter les élections au parlement en 1968.

Après plusieurs années passées à la tête de l’opposition, il était entré au gouvernement en 1972, devenant Premier ministre en 1975.

Les condoléances de la présidence de la Polynésie française

Le Président Edouard Fritch a appris, ce jour, avec tristesse, le décès de Sir Michael Somare, décédé à l’âge de 84 ans, des suites d’une longue maladie.

Considéré comme étant le « Père de la Nation » en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Michael Somare a occupé à trois reprises les fonctions de Premier ministre de ce pays, pendant plus de quinze années, dans les années 70, les années 80, et plus récemment de 2002 à 2011.

Il  a ainsi été le premier Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée, à l’indépendance de ce pays en 1975.

Il a également été pendant toutes ces décennies une grande figure du Pacifique, une voix qui portait bien au-delà du monde mélanésien, dans toute la région, et sur la scène internationale également.

Le Président et l’ensemble des membres du gouvernement saluent la mémoire de cette personnalité hors du commun.

Ils rendent hommage à cette figure emblématique de l’Océanie et adressent en ce sens un message de soutien, de compassion et de fraternité, aux autorités de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

infos coronavirus