mercredi 14 avril 2021
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : un adolescent de 15 ans poignardé, quatre jeunes arrêtés

Publié le

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte en Nouvelle-Calédonie après la mort lundi d'un adolescent de 15 ans poignardé lors d'une agression par quatre autres mineurs, a indiqué jeudi le parquet.

Publié le 01/04/2021 à 15:09 - Mise à jour le 01/04/2021 à 15:09
Lecture < 1 min.

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte en Nouvelle-Calédonie après la mort lundi d'un adolescent de 15 ans poignardé lors d'une agression par quatre autres mineurs, a indiqué jeudi le parquet.

Âgés de 16 à 17 ans, ils ont été placés en garde à vue au lendemain des faits. L’infraction d’homicide volontaire a été retenue à l’encontre de l’un d’entre eux et la complicité pour les trois autres. Le parquet a requis leur placement en détention.

Les faits se sont produits lundi en début de soirée dans un lotissement de Païta, situé en périphérie de Nouméa.     

Les secours sont intervenus après la découverte de l’adolescent « allongé sur la voie publique, et présentant des traces de sang au niveau du thorax et en arrêt cardiaque », a indiqué le procureur de la République, Yves Dupas, dans un communiqué.       

Le jeune garçon, prénommé Thierry selon la presse locale, a succombé à ses blessures à l’hôpital.    

D’après les premiers éléments, l’auteur des coups mortels, accompagné « de son frère, d’un cousin et d’un ami », aurait entrepris « d’aller corriger » l’adolescent de 15 ans parce que ce dernier aurait « importuné et insulté sa sœur ».      

Après lui avoir asséné des coups de pied et des coups de poing au bas d’un immeuble, les agresseurs présumés auraient rattrapé la victime « entre deux voitures » et l’un d’eux, armé d’un couteau de cuisine, lui a porté « au moins deux coups ».      

Lors de son audition, le principal mis en cause a reconnu ces faits mais « sans avoir voulu donner la mort » pour « faire mal, sans le piquer », a également rapporté le procureur.      

infos coronavirus