samedi 25 septembre 2021
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : médecins et entreprises lancent un appel à la vaccination obligatoire pour tous

Publié le

Des médecins et des chefs d'entreprise ont appelé vendredi le gouvernement à rendre au plus vite la vaccination obligatoire pour tous les Calédoniens lors "d'assises de la Covid" à Nouméa.

Publié le 27/08/2021 à 8:50 - Mise à jour le 27/08/2021 à 9:33
Lecture < 1 min.

Des médecins et des chefs d'entreprise ont appelé vendredi le gouvernement à rendre au plus vite la vaccination obligatoire pour tous les Calédoniens lors "d'assises de la Covid" à Nouméa.

Alors que la Calédonie est un des rares territoires exempt de Covid-19, ils craignent un désastre en cas d’introduction du virus, selon eux de plus en plus probable. Seule 32% de la population globale est vaccinée et “il faut doubler ce chiffre en un mois”, estime le docteur Thierry De Greslan, président de la commission médicale du centre hospitalier et “pour cela, il faut rendre la vaccination obligatoire”.

Les “Assises de la Covid” se tiennent à l’initiative du centre hospitalier territorial, des syndicats patronaux Medef et CPME et de la CCI.

Les experts estiment que seule une couverture vaccinale d’au moins 60% pourrait éviter au système de santé de s’effondrer en cas d’épidémie. Le manque de personnel spécialisé est criant en Nouvelle-Calédonie, notamment du fait des restrictions d’accès au territoire mises en place en mars 2020 en raison de la crise sanitaire. 

“Pour armer les 49 lits de réanimation nécessaires en cas d’épidémie, il nous faudrait 144 infirmiers formés. Nous en avons aujourd’hui moins de 30”, explique M. De Greslan, qui envisage en Calédonie la reproduction du scénario en cours en Polynésie où 20 à 25 personnes décèdent chaque jour du Covid-19.

Les entreprises craignent par ailleurs l’impact du virus sur l’activité. En 2019 et 2020, les confinements successifs ont coûté respectivement 285 millions et 168 millions d’euros à l’économie locale.

L’obligation vaccinale fait son chemin en Nouvelle-Calédonie : “Ce n’est plus un tabou” a déclaré la semaine dernière le président du gouvernement Louis Mapou (indépendantiste). Le congrès de la Calédonie examine par ailleurs lundi l’obligation vaccinale pour tous les voyageurs entrant sur le territoire.

Le protocole actuellement en vigueur pour pouvoir entrer en Calédonie impose sept jours de quarantaine aux arrivants vaccinés par ARN messager et 14 jours aux non-vaccinés.

Rédigé par

infos coronavirus